Pfizer virus fabriqué

Le PDG de Pfizer, Albert Bourla, a déclaré que son entreprise fabrique le SRAS-CoV-2 dans ses laboratoires pour le développement de vaccins à ARNm, du moins des « pseudos-virus ». Lors d’une interview sur CNBC en décembre 2021, il a expliqué comment Pfizer formule un vaccin à ARNm spécifiquement construit pour traiter la variante Omicron du COVID.

Sur la vidéo à 1minutes 18 : « Les données que nous avons reçu sont des données que nous avons obtenu, de ce que nous appelons un pseudo-virus, donc ce n’est pas le vrai virus, c’est un virus que nous avons construit dans nos laboratoires et il est identique au virus Omicron ».

Question : d’où viennent les données obtenues ?

« Pseudo-virus »

Un « pseudo-virus » serait une particule virale recombinante qui a été scientifiquement manipulée à partir de plusieurs virus différents pour en faire un virus plus pathogène. En d’autres termes, Bourla a admis que Pfizer menait des recherches sur le gain de fonction dans le but de créer un vaccin Omicron. Ce processus dangereux est exactement ce que le président de l’EcoHealth Alliance, Peter Daszak, a expliqué en 2019 et que ses collègues ont fait à l’Institut de virologie de Wuhan en Chine avec des coronavirus de chauve-souris.

Ce produit serait disponible en mars 2022, est-ce pour cela qu’il n’y a pas grand zèle pour que cesse le passe vaccinal discriminatoire ? Il est à noter que le variant Omicron a déjà muté à ce jour de mi-février 2022, donc c’est une course sans fin.

Il y avait déjà eu des échos que l’ARNm était fabriquée via un logiciel en quelques heures. Il serait intéressant de savoir comment ces « pseudo-virus » sont fabriqués, en clair il s’agit certainement d’organismes génétiquement modifiés, d’OGM donc.

Dans cette affaire, le gouvernement reprend la narration des laboratoires, les médias subventionnés reprennent les discours du gouvernement, les collègues et les gens reprennent la narration et les mots des médias. On se souvient au départ que les notices des produits géniques avec le nom qui leur a été attribué de vaccin, étaient blanches, un papier sans aucune indication. Les médias avaient-ils réellement lu et analysé les données des fabricants, car ils n’ont pas fourni toutes les données. Ces décideurs qui répétaient des messages comme des incantations, avaient-ils réellement lu et vu les éléments caviardés, les biais et les données manquantes ? Les personnes qui ont accepté ces produits, poussées par la peur, le chantage, la nécessité de ne pas perdre son travail, pour pouvoir avoir des loisirs, ou pensant qu’il fallait le faire pour le bien collectif, car c’est ce qui leur étaient demandé, ont-elles lu les notices des ces produits, ont-elles conscience de comment ils sont fabriqués et comment ils fonctionnent ?

Depuis le départ, des questions très graves, se posent au sujet du consentement libre et éclairé, du respect de la Convention d’Oviedo concernant l’éthique, sur le respect des droits fondamentaux des êtres humains et de celle de la Constitution de la France, sans parler des effets indésirables de ces produits, de la qualité de fabrication, de la composition des 22% d’ingrédients cachés sous couvert de secret de fabrication, des techniques de manipulations psychologiques en utilisant la peur, la sidération, la culpabilisation…

Sources

https://www.infowars.com/posts/bombshell-pfizer-ceo-admits-covid-19-created-in-lab/

Suite actus injections à ARNm

Professeur Perronne sur la vaccination des femmes enceintes : « Ce que je trouve le plus grave c’est la vaccination des femmes enceintes !Alors qu’on voit l’explosion des fausses couches chez les vaccinées, on voit des anomalies pour les nouveaux nés qui commencent à sortir, dont un né avec Parkinson !! Du jamais vu !Sauf maladies exceptionnelles, on ne vaccine pas toute une population ! Mais là nous parlons d’une maladie qui tue à 0,000?? il y a tellement de zéros que … ! Véran avait dit, au printemps 2020, que jamais on ne vaccinerait des femmes enceintes et on le voit vacciner une femme enceinte cet été !! On marche sur la tête ! Non je ne suis pas antivax ! Je suis anti cochonnerie expérimentale ! On voit partout que les vaccinés sont les plus fragiles ! »

Alexandra Henrion-Claude : « D’après mon analyse de la séquence génétique, ce virus résultait d’une ingénierie humaine. S’ils avaient fait cette analyse, mes collègues auraient arrêté de dire que c’est être complotiste de penser que ce virus vient d’autre chose ! Ça fait 15 ans que je travaille sur l’ARN non codant qui nous ouvre des perspectives extraordinaires par sa versatilité, très loin de la simplification ridicule qu’on nous présente aujourd’hui ! Et depuis des années qu’on travaille sur l’ARN on n’a jamais été au point pour produire une injection afin de traiter un cancer ou une maladie infectieuse et, on n’ y est toujours pas ! Il faut rester très prudent, ne pas injecter des ARNm a tout bout de champs, qui sait ce que cela va donner ???  »

02/03/2022 La FDA a publié de nouveaux documents sur Pfizer sur les effets secondaires des « vaccins » lors des essais cliniques. Données après seulement 2 mois après le début de la vaccination sur 56 pays. Si on observe les pires effets secondaires au 21 février 2021, 2 mois après les injections : 1223 décès
11 361 personnes toujours pas guéries, 9 400 cas « inconnus ». Le détail des maladies: 1 050 cas de maladies auto-immunes, 501 cas de convulsions, encéphalopathies, 275 accidents cérébrovasculaires, 151 thromboses et embolies (pulmonaires, etc), 137 détresses respiratoires…

Key Opinion Leaders

En 5 ans, Big Pharma a offert 818 millions d’euros à des médecins influenceurs en France. « Dans son travail d’investigation, Lecourrier-du-soir.com a eu accès à l’étude en question dans sa version originale et intégrale. Et les chiffres qui y sont dévoilés sont hallucinants. Ainsi, de 2017 à 2019, 1,67 millions d’accords contractuels ont été déclarés pour un montant 125 millions d’euros. L’étude révèle également qu’en France, entre 2014 et 2019, 7 354 492 cadeaux ont été déclarés pour un montant de 818 millions d’euros. Les cadeaux accordés aux Key Opinion Leaders ont été estimés à 12,3 millions d’euros, soit 3 700 euros de cadeau par an pour chaque KOL. »

———————————————-

Ne pas confondre : Les particules pseudo-virales (virus-like particule) qui sont elles des particules sub-virales sans génome (=pseudovirions) obtenues par l’assemblage spontané de protéines de la capside d’un virus. Les particules pseudo-virales ne contiennent aucun matériel génétique, elles sont non-infectieuses et incapables de se multiplier. Particule pseudovirale.

Leave a Comment