Un code barre, c’est pour les bananes

Un QR code c’est un code barre. Ces dispositifs sont pour les OBJETS pas pour les HUMAINS. Refusez ce type de technologie qui est pour les bananes sinon vous vous faîtes manipuler, vous perdez votre humanité, vous êtes entre les griffes de pervers narcissiques qui sont dans l’idéologie, le culte des objets, vous vous faîtes bananer.

Bananer mot d’argot qui signifie tromper, escroquer, en prenant la personne pour plus bête qu’elle ne l’est. Cette action est généralement, le plus souvent un acte conscient et réfléchi.

Soyez intelligents, sortez du déni, de la tromperie et de la manipulation.

Guy Bouliane, journaliste Québecois indépendant en déduit que : « les peuples de la terre entière, sont empêchés d’accéder et de partager librement des informations sur ces thérapies géniques. Pire encore, nous sommes induits en erreur par les vérificateurs de faits et les plateformes big Tech qui interdisent ou mettent des étiquettes de désinformation sur toute personne et tout ceux qui en discutent de manière critique ou interrogative. La même censure empêche également la compréhension du risque. « Il appartient à chacun de faire sa part dans la ré-information de tout ce qui nous est délibérément et sciemment caché par les dirigeants dont il devient clair qu’ils sont malveillants et nocifs envers le peuple de France ! Leur propagande appuyée en faveur de ces thérapies géniques improprement nommées vaccins et hautement toxiques ne servent que les intérêts mercantiles des laboratoires et la folie de dépeuplement et de contrôle numérique de Bill Gates qui finance tous ces programmes privés criminels, ainsi que l’Organisation Mondiale de la Santé !!! »

QR code

QR code cette version évoluée du code-barres, est une clé d’accès, une sorte de porte d’entrée vers un portail numérique. Il permet de se connecter à un serveur…C’est donc un outil, une laisse, vous reliant au monde digital. La sécurité est le talon d’Achille des QR Code. Pour plusieurs raisons. Les informations qu’il contient ne sont pas protégées (puisqu’elles ont vocation à être lues par le plus grand nombre !).  » « Prenons par exemple une affiche qui promet une promotion. En scannant le QR code, on est invité à ouvrir une page web, et là apparaît une interface de connexion qui ressemble à mon site préféré, j’entre mes identifiants, mon adresse mail et mon mot de passe. Le mal est fait, car il s’agit d’un faux site. A distance, le pirate informatique a pu récupérer toutes ces informations et peut s’en servir à sa guise. « .

Les QR Codes remis en cause pour des raisons de sécurité

Leave a Comment