Plaisir d’écrire

  • L’idéologie de l’évolution pour passer à l’Homo-deus matérialise ceux qui se sont construits sur les 2 piliers de la prétention et de l’orgueil au lieu de ceux de l’amour et de l’humilité. Ils cherchent à se connecter avec des machines pour vaincre leur peur de leur mort au lieu de se connecter avec la nature, l’univers et la vie.
     
    « J’ai maintenant 60 ans et en 2 ans j’ai vu presque toutes mes valeurs disparaitre, détruites. »  Difficile de s’en remettre. Cela conduit à ne plus avoir l’envie de contribuer à une société menée par la perversion paranoïaque active avec comme outils la manipulation et la propagande. Il te reste à pratiquer la résilience, hé bien non. Aucune raison de se résigner à accepter le basculement de la chosification de l’humanité, allez vous faire voir.
     
    Il y a des personnes qui changent de discours selon leurs interlocuteurs. Ça leur évite d’avoir à gérer les conflits, et on laisse la situation se régler d’elle-même. Souvent ça marche. Les conflits sont fatiguants et les choses ont une tendance naturelle à se régler toutes seules.
     
    C’est très bizarre cette manie de rédiger des articles « check news » (en anglais dans le texte) qui ramène à de la politique et de l’étiquetage concernant un produit génique injectable. Ce serait donc de la politique d’avoir des doutes sur ces produits. Pourtant il y a des faits multiples et avérés qui montrent qu’il s’est passé des événements, comme par exemple un changement de définition du mot vaccin en 2021 et de multiples autres (études caviardées, financement des études par l’industrie etc etc). De plus au sujet de l’association Projet Veritas le journal qui ne porte plus un nom adapté à ce qu’il écrit (Libération) indique «Project Veritas opère sous l’apparence du journalisme citoyen, mais sert un agenda politique conservateur sans adhérer à l’éthique journalistique de base.»
    Ce n’est pas interdit d’être « conservateur », est-ce que ce journal a autorité pour déclamer ce qui relève ou pas du journalisme d’investigation aux USA ? En fait ces journaux vont dans le sens de ceux qui les financent à savoir la fondation Gates et le gouvernement. Leur argument est de ramener à l’OMS mais cette institution privée appartient aux mêmes lobbys. Leurs argumentaires tournent en rond, il n’y a aucune indépendance. Pas de travail sur le fond, simplement de la répétition et du dénigrement qui est du pseudo dénigrement puisque la liberté d’opinion est protégée, donc quel intérêt, si ce n’est financier que de bassement dénigrer en fabricant de fausses insultes et de la stigmatisation basée sur aucun fondement, car il est tout à fait autorisé d’être dans une mouvance dite conservatrice. En fait ces médias prônent une pensée unique et semblent contre toute pluralité pourtant selon eux, ils seraient les seuls enrobés dans un voile de vertu, de tolérance et de démocratie. Au final ils paraissent intolérants, ils crachent leur venin et perdent, sans s’en rendre compte leur crédibilité en en devenant ridicules. Après bien sûr ils peuvent écrire ce qu’ils veulent, même en anglais si ça leur fait plaisir. Nous avons compris que leurs écrits ne vont que dans un sens et consistent à faire notamment la promotion de produits géniques expérimentaux. Sans cette affaire opportune de covid, jamais des injections à ARNm, technologie de thérapie génique, n’aurait été acceptée à grande échelle car cela pose des questions d’éthique. Cela a permis de lancer la production à grande échelle, dans un objectif de généralisation de cette technologie qui rapporte des milliards. C’est pourquoi il y a ces batailles qui s’apparentent à une guerre des idées car on touche à des questions fondamentales de moralité et de degré du respect du vivant. C’est bien plus profond et important que du simple dénigrement, somme toute très basique. Les vraies questions ne sont pas abordées, ce n’est qu’un enfumage. Les articles de ces médias subventionnés sont faibles. Pour montrer que nous aussi nous pouvons faire comme eux et juger de manière péremptoire en crachant du venin. Ce n’est pas agréable en fait mais il faut bien démontrer le résultat que cela induit. Au final on pourrait croire qu’ils nous entrainent dans un monde fermé, qui tourne en rond et se mord la queue. Pourtant ceux dont les idées sont stigmatisées et qui font l’objet d’un bannissement, ne sont pas ceux qui ont des intérêts financiers majeurs et qui s’enrichissent des « crises ».
     
  • C’est notre droit le plus absolu de ne pas vouloir d’injections ARNm et de produits tech approuvés dans l’urgence. Le problème en terme de médecins généralistes il ne reste que ceux qui sont dans ce dogme.
  • Je réfléchis à ce qui m’arrive et pourquoi je ne suis pas bien. Comment des gens ont pu accepter un passe discriminant ? que leur est-il arrivé ?  Quelle honte. Ces gens ont perdu mon respect et ma confiance. La peur n’explique pas tout, il y a un problème de moralité. La peur ne peut seule faire perdre ses valeurs. C’est une immense déception.
  • Je voudrais avoir le pouvoir de rendre la vie moins dure, pour les gens pour qui elle est si dure. Mais je ne l’ai pas.
  • étonnantes toutes ces structures qui ont fleuri dont l’objectif affiché est le bien-être de tous, en appuyant sur l’aspect collectif, collectiviste (alors que les gens n’ont rien demandé), certaines de ces entités privées, se présentent même comme philanthropiques,  dans un domaine qui est classé 3ème industrie mondiale en termes de richesses générées, celui de la santé ou de la maladie, où un client guéri, un client en bonne santé, est un client perdu.
  • Entreprise de démolition, plus de maisons, plus de terres, se taire, nomade, vagabond sans illusions. Nous sommes attaqués, pour nous décourager, déconsidérés comme des bouches inutiles. Ne pas se laisser faire, ne pas se taire, nous sommes la vie, ce sont des mortifères. Ils ne font pas envie. Entreprise de découragement, ils n’auront pas nos enfants.
  • Difficile pour un jeune qui veut travailler pour trouver sa place dans une société décadente qui valorise les manipulateurs. Difficile quand tu veux faire un travail intéressant qui ne nuit pas. Ne pas être au service d’une idéologie du chantage, de croyances, gagner de l’argent, se motiver pour ne pas être exploité en sachant que presque la moitié de ce que tu gagnes part en impôts qui servent à des objectifs que tu n’approuves pas. Vraiment difficile de ce qu’ils font de la société. Trouver sa voie et sa place pour être utile sans nuire aux autres et à ses propres valeurs.
  • ? j’ai pris des décisions engendrant une très forte hausse des prix. Je vais vous aider pour diminuer provisoirement ces hausses. Nous devons collectivement travailler à la résilience.
  • La philosophie c’est le questionnement avec une approche je ne sais rien, afin de chercher des réponses. Rien à voir avec une secte qui consiste à exclure, à discriminer. secte, sécateur, couper.
  • Quand tu n’entres dans aucune cases, tu n’es pas rien et sans case, tu n’aimes pas les cases. Tu es un oiseau sans case.
  • J’ai envie de divorcer de mon pays, être un nomade apatride, un vagabond du monde qui fuit l’immonde, mais aller où hou hou, j’ai en ai assez des imbéciles, j’en ai assez des dociles, des obéissants bêtes et disciplinés, j’ai l’envie d’être un apatride, terminé les guerres, de la terre libre, terminé l’argent, vivre l’amour et l’eau fraîche.
  • Nous serons persécutés, insultés, diffamés, outragés. C’est le lot de ceux qui luttent pour la justice dans un monde injuste (d’après Jésus).
  • Créer des problèmes – Pénurie et hausse des prix de l’électricité – chauffage intermittent ou pas de chauffage – hausse des malades – pas de médicaments pénurie –  hausse de la mortalité – propagande – hausse des morts covid – solution  injections géniques magiques.
  • Au pays des lumières, la lumière n’est plus là à tous les étages.
  • On passe sa vie à courir après l’argent.
  • Une forme d’abandon de soi par déception des autres et de soi.
  • Zéro artificialisation des sols, zéro carbone, zéro véhicules thermiques, zéro contestation. Voici venir le temps des nouveaux zéros des temps modernes.
  • Le pourquoi de la volonté du contrôle social généralisé et de la mise en place de l’ID (l’identité numérique ce sera toutes les données personnelles stockées via un code identifiant), c’est lié avec la robotique et l’intelligence dite artificielle. La 4ème révolution industrielle où 80% des emplois seront pris par une IA. Il y a aura beaucoup de personnes qui resteront au bord de la route et qui risqueraient de renverser le système. La solution c’est donc de les contrôler et de les suivre à la trace, ce sera sous prétexte de sécurité. C’est en effet pour la sécurité des 1% aux manettes. Pour tenir les désemployés il y aura un revenu universel mais pour l’obtenir, il faudra obéir ; et une monnaie numérique blocable qui est nommée programmable. Le qr-codage « santé » c’était la grande répétition pour tester si avec la peur répétée une masse allait accepter. Le climat c’est la 2ème phase de mise en oeuvre pour passer à l’ID généralisée et à la monnaie programmable. ça se fait toujours en tranches (tactique du salami) car tout d’un coup manger un salami en entier, ça ne passe pas. Pour dénigrer ceux qui ont compris, ils sont traités de noms méprisants, pour que les gens disent ha oui ça c’est un délire de complotiste et ne pas s’y intéresser. Tranches par tranches, on oublie car chacun est déjà bien occupé à gagner sa vie et à se distraire. Il y a aussi les outils du diviser, de la censure, des slogans, de la propagande etc. Ce qui est encore plus gênant c’est qu’il y a une idéologie de dépopulation, d’eugénisme, de modification du vivant et de fusion humain-machine en filigrane. Ce n’est pas un complot, c’est de la biopolitique, c’est un système. Biopolitique sur wikipedia «  »surveiller et punir » « La direction que prend le pouvoir, qui correspond au passage d’un pouvoir monarchique à un pouvoir bourgeois, est : contrôler le plus finement possible, le plus économiquement possible, plus vite aussi, de façon à favoriser le développement économique.
    Les sociétés disciplinaires auraient atteint leur apogée au début du XXe siècle et un autre type de société serait en train de leur succéder, que Gilles Deleuze, en affirmant suivre Michel Foucault, nomme vers la fin de sa vie les « sociétés de contrôle ». https://fr.wikipedia.org/wiki/Biopolitique
  • J’ai cueilli des fruits et les ai cuit. Les défenseurs des fruits m’ont traité de compotiste.
  • On a été conditionné à écouter et suivre le plus gros haut-parleur. Mais gros klaxon, c’est souvent un petit moteur.
  • Schisme : Rupture de l’unité, Division, scission dans un groupement. Schisme mental.
  • « « Peyrefitte, je vous supplie de ne pas traiter les journalistes avec trop de considération. Quand une difficulté surgit, il faut absolument que cette faune prenne le parti de l’étranger, contre le parti de la nation dont ils se prétendent pourtant les porte-parole. Impossible d’imaginer une pareille bassesse — et en même temps une pareille inconscience de la bassesse.  Vos journalistes ont en commun avec la bourgeoisie française d’avoir perdu tout sentiment de fierté nationale. Pour pouvoir continuer à dîner en ville, la bourgeoisie accepterait n’importe quel abaissement de la nation. Déjà en 40, elle était derrière Pétain, car il lui permettait de continuer à dîner en ville malgré le désastre national. Quel émerveillement ! Pétain était un grand homme. Pas besoin d’austérité ni d’effort ! Pétain avait trouvé l’arrangement. Tout allait se combiner à merveille avec les Allemands. Les bonnes affaires allaient reprendre. Bien entendu, cela représente 5 % de la nation, mais 5 % qui, jusqu’à moi, ont dominé. La Révolution française n’a pas appelé au pouvoir le peuple français, mais cette classe artificielle qu’est la bourgeoisie. Cette classe qui s’est de plus en plus abâtardie, jusqu’à devenir traîtresse à son propre pays. Bien entendu, le populo ne partage pas du tout ce sentiment. Le populo a des réflexes sains. Le populo sent où est l’intérêt du pays. Il ne s’y trompe pas souvent. En réalité, il y a deux bourgeoisies. La bourgeoisie d’argent, celle qui lit Le Figaro, et la bourgeoisie intellectuelle, qui lit Le Monde. Les deux font la paire. Elles s’entendent pour se partager le pouvoir. Cela m’est complètement égal que vos journalistes soient contre moi. Cela m’ennuierait même qu’ils ne le soient pas. J’en serais navré, vous m’entendez ! Le jour où Le Figaro et L’Immonde me soutiendraient, je considérerais que c’est une catastrophe nationale ! »  »   ■    Conversation entre Charles de Gaulle et Alain Peyrefitte le 4 janvier 1963 dans le Petit Matignon.
  • Imagine les bouleversements si Pasteur était un imposteur soutenu par des réseaux et que le Dr Antoine Béchamp avait raison. Imagine que ce soit Rockeffeler qui ait utilisé sa puissance financière et ses réseaux pour imposer l’industrie chimique et génique de la maladie. Imagine que ce soit le régime pétainiste de la collaboration nazie qui ait interdit et fermé les herboristeries, créer l’ordre des médecins pour les obliger à obéir. Imagine que la médecine naturelle holistique soit la cible et l’ennemie de l’industrie de la maladie. Imagine que nous soyons dans un monde de mensonges. Imagine…
  • Si la loi dérange ton plan, change la loi, si les droits fondamentaux te bloquent, oublie les, si les médias débattent de ton plan achète les, si les opposants te dérange psychiatrise les…
     
  • Un être fumin ? : on voit arriver le mot féminicide, moi pas bien comprendre, car homicide ce n’est pas lié à un genre, une femme tuée par un meurtrier c’est un homicide et même si la meurtrière est une femme. ça ne veut pas dire masculin homicide, c’est du latin homicidium (« meurtre »), fait de tuer un être humain. De homo (« être humain ») et de caedo (« tuer »). Homo, en latin, signifie « être humain », au sens générique, tandis que vir désigne l’« homme » au sens de « mâle », opposé à femina, « femme ». homo ça vient aussi d’Homo sapiens. être humain c’est être féminin ou masculin indifféremment, c’est générique. C’est pas un canidé quoi. Ben sinon il faut tout changer on appelle comment un être humain ? un être virfemina mais ça ne fonctionne pas car on n’est pas les deux à la fois, une être femina, ben non plus. Oula oula que c’est compliqué ces inventions de nouveaux mots, c’est pour faire plaisir à certaines mais alors on est parti dans des méandres. Pas très grave, ça fait seulement bizarre à ceux qui s’intéressent aux mots. Après on peut tout changer même si ça n’a pas de sens. Y a quand même une fixette sur les genres, en fait on s’en fiche du genre non ? mâle et femelle c’est bien qu’il y ait les deux différents non ? c’est le genre humain quoi, il y a des hommes et des femmes. Les hommes ont un pénis avec des petites graines, les femmes un vagin pour porter des bébés, ça peut être en panne ou absent. ha non bientôt faudra plus écrire ça. Ben je ne sais pas, je n’y comprends plus rien. On les laisse définir qui et qui et quoi et quoi, si tout le monde comprend tant mieux, y a du boulot pour revoir toutes les langues et l’éthymologie. ha oui humain ça vient de humanus, de humus de la terre. Le mot latin humus, comme d’ailleurs le mot homo, provient de la racine indo-européenne *dh(e)ghyōm- qui signifie terre. Un être fumain tient ça peut être une piste, faut changer homo sapiens aussi. Bon fumin, ça fait fumier quand même 🙂 sinon homo tiré du grec homos, homoios, « qui est semblable, qui est le même ». Faut pas voir du mâle partout, y a pas de mal à s’interroger et vive les femmes, femina. Après on peut parti sur femina mais on n’est pas au bout car mince : Origine incertaine. « Femelle, femme, par opposition au mâle. » Peut-être d’une racine indo-européenne fe (« qui donne la vie ») « celle qui enfante », en en faisant le participe moyen substantivé d’un verbe *feo (« produire, enfanter ») qui a donné fetus, fetura, fecundus, fenum, fenus (voir ces mots) [8] [4]. Voir également Chantraine [3] à l’article φύομαι, φύω, verbe grec qui vient de la racine *bhū-. « celle qui allaite », en rapprochant de la racine *dhē(i), « allaiter ». À rapprocher alors de filius (*felios) venant lui-même de fellare « téter, sucer ». L’étymologie populaire médiévale faisant venir femina de fe (« foi »), et de mina (« faible ») : « [être] de peu de foi » est à mettre au compte de la mentalité européenne de l’époque, ici influencée par l’épisode biblique dit « de la Chute de l’homme » qui aurait été provoquée par la désobéissance d’Ève, séduite par les promesses du diabolique serpent (Bible, Genèse). Si on tient compte de la dernière origine les féministes ne voudront plus se nommer féministes. Enfin tout ça c’est comme le reste, diviser.
  • « Mon chéri, Vendredi, plutôt que d’aller au lycée, tu as participé à la manifestation pour la défense du climat et le sauvetage de la planète. Tu n’imagines pas combien nous avons été fiers de te voir engagé dans une cause aussi essentielle. Profondément émus par tant de maturité et de noblesse d’âme, nous avons été totalement conquis par la pertinence de ton combat. Aussi, je t’informe que ta mère et moi avons décidé d’être indéfectiblement solidaires et, dès aujourd’hui, de tout faire pour réduire l’empreinte carbone de la famille. Alors, pour commencer, nous nous débarrassons de tous les smartphones de la maison. Et puis aussi de la télévision. Tu ne verras aucune objection, naturellement, à ce que ta console subisse le même sort : on dit que cela génère des déchets électroniques polluants qui empoisonnent les rivières du sud-est asiatique. Évidemment, nous avons entrepris de résilier aussi tous les abonnements, téléphoniques, la box d’accès à l’internet, l’électricité, le gaz. Nous pensons également qu’il est nécessaire de corriger nos modes de vie : nous cesserons donc de partir en vacances au ski ou à l’étranger. Ni même sur la côte d’Azur avec le camping-car que, d’ailleurs, nous avons la ferme intention de revendre.
    Et, bien sûr, fini l’avion ! Pour l’été prochain, ta mère et moi avons programmé de remonter le canal du Midi par les berges, à vélo. Comme tu vas aller désormais au lycée avec ton VTT, cela te fera un excellent entraînement. Oui, parce que la batterie de ta trottinette électrique n’étant pas recyclable, il te faudra oublier ce mode de locomotion. Mais c’est déjà fait, j’imagine. Ah ! Pour tes vêtements, nous avons décidé de ne plus acheter de marques. Tu nous approuveras, nous en sommes persuadés. Nous envisageons par conséquent de t’acheter uniquement des vêtements et chaussures en matières éco-responsables, comme le lin ou la laine, que nous choisirons de préférence écrus (les teintures sont parmi les plus grands polluants). Dans la foulée, nous nous mettrons à l’alimentation bio et utiliseront uniquement les circuits courts. Et pour aller au plus court, nous songeons même à acheter des poules afin d’avoir des œufs frais à portée de main : tu vas adorer ! Ta mère a même pensé à un mouton pour tondre le gazon. Et puis, j’ai adressé une candidature en bonne et due forme à la mairie pour obtenir l’affectation d’une parcelle dans les jardins familiaux partagés. Nous comptons sur toi pour nous aider à cultiver nos légumes. Il va sans dire que, dans cette démarche, nous bannirons les aliments industriels. Désolé pour le Coca et le Nutella dont tu faisais grande consommation et dont tu devras te priver à présent. Mais nous ne doutons pas un instant de ton approbation. Enfin, pour pallier le manque de distractions par écran interposés, le soir, nous nous remettrons à la lecture (avec des livres partagés en papier recyclé, cela va de soi) ou nous jouerons aux échecs et pourquoi pas aux petits chevaux : il y a une éternité que nous n’avons pas fait une partie de ce jeu désopilant. Nous achèterons un plateau et des pièces en bois du Jura, comme il se doit. Et nous veillerons à nous coucher très tôt. Voilà, nous sommes certains que tu adhèreras pleinement à ce sympathique programme qui s’inscrit en ligne directe dans ton combat pour sauver la planète. Et nous te remercions encore de nous avoir ouvert les yeux. Tes parents qui t’admirent et qui t’aiment ».
  • mdr : tafiotte c’est une injure d’homme, ça ne veut pas dire qu’il a quelque chose contre les pédés, c’est tafiotte quoi, nulard, nulos lâche, soumis, sans caractère, influençable et qui la ramène. De nos jours tout est détourné, faut causer avec des codes et ne plus penser. C’est l’époque des tafiottes, ceux qui se dandinent, épais comme des allumettes et causent causent causent, des tafioles. C’est leur jour de gloire. Y a en plein dans les gouvernements.
  • Un virus ne circule pas. Une distanciation n’est pas sociale. Un geste n’est pas une barrière. Un vaccin c’est un produit avec des virus atténués. Une guerre c’est un conflit armée entre deux Etats. Un médicament n’est pas une arme.
  • Une maison de parents, c’est comme un arbre enraciné où tu sais que tu pourras te réfugier si il pleut.
  • Nuit blanche sans idées noires avec de l’espoir.
  • Faire taire ceux qui de fruits font de la compote.
  • La vie est un point d’interrogation, c’est beau un point d’interrogation.
  • On ne donner que ce que l’on a, comme des mots assemblés.
  • Contrôle l’information et tu contrôleras l’opinion. La propagande est à la démocratie ce que la matraque est à la dictature. Le « en même temps » est une injonction paradoxale, dire quelque chose et faire le contraire.
  • Les mots, le savoir, la connaissance évolutive, sont des armes. Soit on peut les utiliser en étant sincèrement dans la bienveillance, l’altruisme, l’empathie, ce qui veut dire ne pas faire de mal, du moins volontairement. On est dans la question des valeurs. Mais on peut vite tomber dans le vice et s’en servir pour manipuler, dominer et amener dans le sens que l’on souhaite. Etre dans des relations de pouvoir, dominant dominé. Aisé de tomber dans le côté obscur. Une clé peut être l’humilité. Pas facile !
  • Le rôle des parents s’est de protéger les enfants des piqueurs fous, des transgénistes et transgenristes…
  • En essayant de ne pas être dans un jugement. Pas forcément facile. C’est un constat, les partis politiques qui se disent « progressistes » censurent une pluralité d’informations et d’opinion, militent pour une société ouverte mais en déplaçant les frontières, obligeant les communes et les particuliers de s’équiper en vidéo-protection, laissent entrer des migrants sans avoir les moyens de les accueillir, font la promotion auprès des très jeunes enfants de la sexualité et du changement de genre, encourage le mariage de personnes de même sexe, favorisent implicitement les mères porteuses et l’achat de bébés, donne accès hors consentement des parents à de la chimie contraceptive… etc etc Si on prend du recul, on peut conclure qu’ils sont bien dans une idéologie de dépopulation et de remplacement des natifs par d’autres populations qu’ils estiment peut-être plus serviles et obéissantes. Ce n’est pas du délire de faire ce type de constat.
  • Imaginons que tu sois convaincu qu’il y a trop d’habitants sur Terre, que ces gens émettent trop de gaz carbonique et donc que l’ennemie c’est la vie. Imaginons que tu sois super riche car la monnaie, c’est toi qui t’en occupe et tu veux garder tes privilèges. Ton idéologie c’est de vivre le plus longtemps possible, de vaincre la mort. Qu’il y a trop de gueux qui pour toi ne servent à rien. Tellement immonde cette histoire que tu n’as même pas envie de l’écrire !
  • UE=OTAN=USA=OTAN=UE
  • Une canicule, nommée parfois La canicule, un peu pour faire peur, c’est quand il fait chaud. ça arrive l’été, car c’est une saison où il fait chaud, parfois très chaud alors cette période est qualifiée de « La » canicule. ça n’arrive pas l’hiver. L’hiver parfois il fait très froid, c’est alors un hiver rigoureux, parfois il y a des hivers doux. Quand il fait très chaud la solution est de se rafraichir. Quand il fait très froid, de se réchauffer.
  • à creuser cette idée. Selon Bourdieu les effets de concurrence ont une tendance uniformisante. Test des applaudissements qui se synchronisent parce que tout le monde se met à taper des mains au même rythme que son voisin. Pour l’information c’est pareil, à la fin elle devient uniformisante. Tous les médias « conformes » disent la même chose. Ce sont les mêmes informations sur les chaînes en même temps, conçues de la même manière. Au final c’est une forme de censure. Avec ensuite une interdiction d’aller chercher d’autres méthodes d’analyses, d’expression que ceux des concurrents. C’est de la censure acquise appuyée par des décisions de type autoritaire, enfermer les opposants dans des étiquettes dénigrantes, injurieuses, fermer les comptes et les moyens d’expression concurrente, de manière plus ou moins subtile. Le plus courant étant l’insulte. Se retrouvant dans le club des personnes diffamées, en retirant la dignité, avec la fabrication d’un sentiment de honte, c’est très psychologique, la personne n’osera plus. Il lui sera alors proposé de fusionner avec les autres pour retrouver une forme de soulagement à l’angoisse d’être classé différent. Cela devient une censure structurelle de la production intellectuelle. cela s’ajoute aux outils classiques de propagande politique expérimentés par les Etats soviétiques.
  • Des jours tu es tellement occupé que tu oublies d’aller te coucher.
  • Les médias subventionnés en France sont un filtre. Ils n’analysent pas, n’expliquent pas et ne diffusent pas les discours de Poutine et les versions de la Russie. Depuis des décennies il y a une polarisation de l’attention sur des « ennemis » et des actions de diviser pour régner, une fabrication de clivages et une fabrication de l’opinion pour conduire à la fabrication du consentement. La révolution française de 1789 a été une révolution de la bourgeoisie, contre la royauté et une France catholique et royale avec des rois de droit divin. C’est la corporation des affaires, de la finance et du commerce avec l’aide de sociétés secrètes britanniques qui ont favorisé cette révolution. Cela explique les statues cassées dans les églises, le dénigrement de la spiritualité, la guerre contre les chouans qui étaient en faveur de la royauté, l’infiltration d’une idéologie… Depuis nous sommes dans un système qui favorisent cette même corporation des affaires dont le but est de dominer en ayant un pouvoir sur le monde entier en concentrant les ressources et les richesses dans les mains de quelques uns. Un système qui s’appuie sur la monnaie, avec une monnaie dominante basée sur la puissance militaire et l’ingérence. Les populations ne sont pour eux que des ressources qui doivent être à leur service. C’est pour cela qu’elles sont considérées comme des objets remplaçables avec l’avancé des technologies et qu’est apparu cette notion d’essentiel et de non essentiel, des utiles et des inutiles. Qu’il faut traduire par utiles ou non au système qui a besoin de ressources soumises et obéissantes. L’étape en cours est la dernière phase avec une volonté de mise en place d’une gouvernance mondiale, en s’appuyant sur la « santé » et le « climat », afin de concentrer encore plus le pouvoir dans les mains d’un petit groupe d’entités privées par la concentration des offres marchandes, de la monnaie et d’un type particulier d’organisation centralisé avec l’argument qu’il s’agit de la bonne échelle. Une vision d’une humanité qui ne saurait pas s’autogérer et aurait besoin d’un berger. Pour ce faire il est nécessaire de détruire les notions de libre arbitre, d’intégrité corporelle, de droits fondamentaux, de liberté individuelle, de personnel et privé, détruire les petites entreprises, les entrepreneurs individuels, détruire la souveraineté et l’indépendance, morceler les nations pour qu’elles ne soient pas en capacité de s’opposer ; concentrer les innovations dans les mêmes structures transnationales pour arriver à des blocs géopolitiques reliés dans des fédérations d’Etats vassaux qui incorporent les décisions de la gouvernance dans leurs systèmes juridiques. Ce qu’on appelle un monde unipolaire a contrario d’une organisation multipolaire. Le parti communiste chinois qui est un mixte entre capitalisme et communisme, un communisme qui se développe grâce au capitalisme a joué le jeu pendant une période. Ce régime tient par le contrôle social des populations. Mais il y a des tendances différentes, des luttes de pouvoir et d’idéologie. Il semble que la tendance s’inverse. La Fédération de Russie a tout le temps refusé de se voir morcelé et être intégrée de force dans ce système de gouvernance mondiale, appelé aussi nouvel ordre mondial. Il ne faut pas s’étonner qu’il y ait des guerres. Nous en sommes à cette étape.
  • Les soldats ne défendent plus leur pays. Ils sont devenus des otaniens au service du dollar et des puissances privées financières.
  • Amplifier des menaces extérieures pour mettre en place le contrôle social intérieur.
  • L’Etat de droit est tombé le12/07/2021, ne plus s’offusquer des conséquences de ce qu’il n’y a plus. Qu’est ce que l’Etat de droit ?
  • The Intergovernmental Panel on Climate Change, c’est un organisme politique, avec un changement de nom en français en ajoutant « expert » pour faire penser qu’il s’agit d’un organisme scientique. IPCC C’est à rechercher il aurait été fondé en 1988 par UNEP (Maurice Strong, proche des Rockeffelers. il a dirigé certaines des sociétés énergétiques les plus prestigieuses du Canada) et Rockeffellers brothers fund (Philanthropy for an interdependent world). à vérifier tout ça « Le mondialisme du climat : comment les fausses préoccupations environnementales cachent le désir de gouverner le monde. » ici Ce qui est étonnant c’est qu’en matière d’industrie de la santé chimique-génique (ou l’industrie de la maladie), on retrouve les mêmes fondations. Ne pas confondre climat et environnement (biodiversité, brevetage du vivant, pesticides etc). Il y a les écologistes du climat et ceux qui se préoccupent de l’environnement, ce ne sont pas les mêmes. Comment faire accepter une gouvernance mondiale gérée par des entités privées sans trouver des causes qui feront accepter aux peuples de perdre complétement leur souveraineté, le climat et la santé, dans un but de profits et de contrôle pour assouvir et garder une dominance. Conserver ainsi durablement la richesse captée et modeler le monde. Ceux qui sont multi-milliardaires, ils leur restent à acheter les humains réduits en objets. C’est une hypothèse qui se tient. On constate que le bouton de la peur est appuyé en continu.
  • Vous savez, il y a un décalage. Nous dans notre nouveau monde et on y est déjà et d’autres pas encore, un oui ne veut pas dire oui et un non ne veut pas dire non. C’est de la communication et pis dans tout ça il y a l’intérêt collectif. Les gens ne sont pas assez intelligents, vous comprenez. C’est comme pour la paix, entretenir la guerre, c’est pour la paix, c’est la paix quoi, la guerre, c’est la paix.
  • Il y a des personnes qui ont besoin de titres, grades, médailles, rites, rituels. Est-ce un besoin de reconnaissance, flatter l’égo ? Une façon animale d’un besoin de hiérarchie. Briller, lutter, être le premier. Pour d’autres nous sommes tous au même niveau car nous sommes avant tout des humains et ces histoires de hiérarchie leurs paraissent primaires et sans intérêt. Sont-il plus logés dans une sphère spirituelle ? Est-ce une façon de se détacher d’une animalité, quoique il existe des animaux indépendants, sans hiérarchie. D’autres dans une lutte de domination intelligente avec des combats modérés et non à mort, où celui qui sent qui ne va pas vaincre, s’en va. D’autres dans une lutte de domination-soumission, pour avoir des avantages, des privilèges, dans la compétition. D’autres pour qui la compétition ne leur convient pas, ils regardent cela avec détachement et incompréhension en trouvant que c’est une perte absurde d’énergie et qu’il y a mieux à faire.
  • à creuser : Pour les post humanistes, l’important est le changement, comme nous Le post humain devient conscient que la machine, pensée pour dominer la nature, le précède et qu’il doit s’y soumettre. L’esprit de la propriété l’emporte à qui veut tout breveter, du logiciel jusqu’aux composantes biogénétiques de l‘individu qui assurent sa bonne maintenance en même temps que sa rentabilité. Dans leur manifeste, les transhumanistes vont encore plus loin. Ils révoquent toute référence substantielle à l’Homme, niant sa notion même, fut‐elle post‐moderne. Foin d’un Soi encombrant, ils votent pour la « mort de la mort », au‐delà de l’espace et du temps engoncés dans le corps. Quelle est l’utilité pour eux d’une déclaration des droits de l’homme, sinon celle d’un compromis pour gérer la transition ?
  • Résilience c’est quand un pervers narcissique manipulateur t’a détruit et t’ordonne d’accepter le trauma en te soumettant et ainsi tout ira bien et ça va bien se passer. Tu vas t’adapter aux circonstances traumatisantes, il va t’en remettre des couches par tranches successives et au final tu arriveras à vivre de manière satisfaisante, pour lui. Si t’es pas détruit, la résilience, ça glisse comme l’eau sur l’aile d’un canard.
  • On aime bien jouer avec le mot mégalo pole/mégalomanie. Il faut savoir que ce mot existe : une mégalopole (du grec megas, megalos, « grand » et polis, « ville ») est un espace urbanisé formé de plusieurs agglomérations avec des banlieues et couronnes périurbaines qui s’étendent tellement qu’elles finissent par se rejoindre, et cela sur de longues distances. Le phénomène d’exode rural et d’immigration vers les villes aboutit à ce processus appelé mégalopolisation.
  • Il ne faut pas confondre une mégalopole et une mégapole, agglomération de plus de 10 millions d’habitants (seuil fixé par l’ONU, auparavant fixé à 8 millions d’habitants). Ainsi, Moscou est une mégapole, mais n’appartient à aucune mégalopole reconnue puisqu’aucun réseau urbain d’importance ne s’est développé à proximité, même si elle compte plus de 14 millions d’habitants.
  • Dans ton bocal d’eau claire du présent, même si tu es tenté, ne le secoue pas, ne fais pas remonter la boue déposée du passé.
  • de Greg « Qui a donné le jeu de cartes « cards for humanity » à nos gouvernements d’Europe ? Ils ne jouent pas avec les cartes, ils jouent avec nos vies : Distribuer des prix Nobel aux dissidents chinois et russes… et torturer Julian Assange. Se flageller pour le trafic d’êtres humains à l’époque de la renaissance… et fermer les yeux sur ce même commerce quand c’est le business d’Epstein, du Qatar ou de l’Ukraine. Distribuer des serviettes hygiéniques gratuites dans les universités… et censurer toute communication sur les troubles menstruels post-vaccination. Interdire aux non-vaccinés le travail, les déplacements, les loisirs… et chanter les louanges de Rosa Parks ou Nelson Mandela. Condamner un humoriste pour incitation à la haine… et faire la promotion d’un ancien humoriste devenu président qui prône le massacre des russes « jusqu’au dernier ». Libéraliser le marché de l’électricité pour faire jouer la concurrence… et voir le prix multiplié par 32. Promouvoir la sécurité du nucléaire civil… et donner des armes aux ukrainiens pour qu’ils bombardent une centrale nucléaire. Condamner un pompier à la prison pour avoir fait le geste de la quenelle… et faire un salut nazi dans l’assemblée nationale. Faire les louanges des iraniennes qui ne veulent pas porter le voile… et obliger sa population à porter un masque chirurgical car « ça fonctionne uniquement si tout le monde le met ». Se plaindre du nombre d’armes aux USA et donner pour 8 milliards de dollars d’armes aux Talibans. Enseigner l’histoire de Jesse Owen aux JO de 1936 et interdire à Novak ou à Danill de participer aux grands chelem. En faire des tonnes sur la misogynie imaginaire de Trump… et censurer toute information sur les 29 voyages de Clinton sur l’île d’Epstein. Livrer des armes aux neonazis ukrainiens… et enseigner « plus jamais ça » à l’école. Défendre le droit à l’avortement jusqu’au USA à grand coup de « mon corps mon choix »… et considérer que ceux qui ont choisi de ne pas se faire vacciner ne sont plus des citoyens. Soutenir les terroristes en Syrie et au Mali… et être Charlie à Paris. Défendre le droit de caricaturer Mahomet… et détruire une fresque avec Macron et Attali caricaturés. Interdire les médias RT et Sputnik… et dénoncer la manque de liberté de la presse en Russie. Se considérer comme un pays neutre… et sanctionner les citoyens russes. Organiser des référendums tous les trois mois pour sa population… et ne pas reconnaître l’autodétermination des peuples en dehors de ses frontières. Condamner à la prison avec sursis un magistrat qui a vendu la virginité de sa fille de 12 ans sur internet… et condamner à la prison ferme celui qui a giflé Macron. (lequel des deux a perdu son autorité parentale). Avoir dans son pays le Roger Federer des maladies infectieuses… et dire que c’est un charlatan ».
  • On pensait que l’€ s’écroulerait à cause de la Grèce ou de l’Italie, c’est parti pour que l’UE disparaisse et l’€ avec, à cause de l’Allemagne, des décisions politiques de sanctions contre la Russie et l’arrêt total de la production d’électricité via le nucléaire. L’économie c’est de l’énergie transformé, sans production d’énergie, pas d’industries, pas de productions de biens.
  • Il y a les mégapoles et bientôt il y aura les mégalo-pôles.
  • Les matérialistes sont déjà convaincus que nous sommes des machines. Cela ne les dérange donc pas de nous instrumentaliser, de nous qr-coder, de nous numériser. Avec la croyance que nous n’avons pas une âme, que le libre arbitre n’existe pas, cela ouvre la porte à l’eugénisme, au transhumanisme, aux modifications de l’ADN et à la fusion humain-machine. Ils sont dans leur ligne. Un problème survient quand ils prennent le pouvoir et imposent aux autres, en se proclamant supérieurs. Forcément il y a un choc avec une résistance qui à un moment, de prise de conscience, va devenir frontal. Transhumanisme FM-2030
  • On n’en peut plus des moments de la faible prise de conscience de ce qui se passe qui est dû uniquement, uniquement, à des décisions politiques coordonnées. Apparemment en Allemagne la prise de conscience avance. L’attentat sur les gazoducs c’est l’étape de trop.
  • Il y a des féministes donc il peut y avoir des masculinistes, des hoministes, des yingetyangnistes, des humanistes…
  • Que fais-tu dans la vie ? je crée de l’innovation pour fabriquer des armes les plus meurtrières possible.
  • Sire, sire : Les plus écolo ce sont les pauvres, faisons tout pour qu’il y en ait +
  • (brouillon) ça on peut l’affirmer, on s’y connait quand même un minimum en matière d’aménagement du territoire même si nous n’aimons pas le terme expert. Il y a de nombreux secteurs en France et dans le monde appelés « non denses ». C’est à dire avec peu de population, que l’on peut aussi appelé « ruraux ». Il y a une chute énorme de population sur ces communes depuis le début du 20ème siècle, mais très souvent les courbes du nombre d’habitants remontent un peu et parfois beaucoup. Les populations se sont concentrés dans des villes, dans des mégapoles, pour des raisons, très souvent d’emplois et de concentrations des services et des activités culturelles et de loisirs. Aussi c’est cet hyper concentration qui pose problème au sujet de la pollution de l’air par exemple. De là à faire un raccourci et d’appliquer des restrictions sur tous les territoires de France et du monde, cela pose question. Agir avec des politiques globales, mondialistes, sur des zones avec des problématiques forts différentes, on ne comprend pas la logique. Au sujet de ce fameux CO2 qui serait la cause de tous les maux des atteintes à la nature et qui par chance et quantifiable et taxable, la 1ère action à mener serait de planter des arbres, de verdir au maximum les secteurs bétonnés à forte densité de population, en aménagent des parcs, en démolissant des îlots urbains dégradés, avant de penser contrôle social des populations. Choisir les espèces d’arbres qui consomment le plus de CO2 et qui peuvent s’adapter localement. Concernant les transports individuels, c’est un fait que les voitures thermiques en zone urbaine très dense, cela créé des nuisances, donc nous pouvons comprendre que des restrictions soient mise en place, toutefois cela nécessite des adaptations et pas des mesures générales d’interdiction. Ce que l’on souhaite exprimer, c’est de faire les choses avec plus de diplomatie, de pédagogie à la place de mesures autoritaires clivantes et de stigmatisations. Il est évident que planter des arbres rapportent moins que de mettre en oeuvre des opérations immobilières qui concentrent encore plus les habitants, et aussi de remplacer tout un parc automobile étiqueté « pas bien », pas un autre étiqueté « bien ». Dans certains secteurs, le climat plutôt froid et humide n’est pas très favorable à l’utilisation toute l’année du vélo ou des deux roues. Les transports en communs sont contraignants en termes d’horaires et pour transporter des courses et des achats volumineux. Certaines personnes sont aussi très attachées à leur autonomie de déplacement, car par exemple conduire les détend, qu’elles sont passionnées d’automobiles, de motos, et qu’elles résident dans des secteurs extérieurs non desservis par des transports en commun. Il y a de nombreux cas de figures. Par ailleurs nous constatons qu’un travail de modification des carburants adaptés aux moteurs thermiques n’est pas réalisé. Des recherches existent concernant l’utilisation d’algues, de déchets végétaux ex, ce qui éviterait d’éliminer et de mettre à la casse les véhicules thermiques de manière forcée et sans consentement. Concernant les secteurs peu dense, il y a aussi énormément de chantiers à mener, pour revenir à une répartition des habitants plus équilibrée. La priorité c’est créer de l’emploi non délocalisable et compatible avec le fait de n’avoir pas besoin de s’empiler dans des mégalopoles. (à suivre, en essayant de ne pas faire trop long…) – jardins partagés, planter des arbres fruitiers sur les espaces publics – garder le caractère rural en termes d’aménagements – connexion internet et téléphone mobile- expositions et activités culturelles itinérantes – lieux de convivialités – espaces de travail partagés – réseaux de productions d’énergies coopératives des habitants – aider et développer toutes les recherches de carburants compatibles moteurs thermiques, grande action nationale – ressourcerie aider la revente de produits d’occasion – réseaux d’échanges de trocs – préservation des forêts replantation quand coupe (normal d’en retirer des revenus car besoin de bois mais replanter) – protection des terres agricoles système de financement participatif contre partage d’une partie des récoltes contre participation aux coopératives agricoles – etc etc il y a des tonnes de choses à faire au lieu de mettre en place des actions coercitives avec des comportements de psychopathes ! « En France, 25 millions d’habitants vivent dans des communes densément peuplées en 2016 (soit 38 % de la population). Viennent ensuite les communes de densité intermédiaire (30 % de la population), les communes peu denses (29 %) et les communes très peu denses (4 %). En moyenne, 24 % des habitants européens vivent dans des communes peu denses ou très peu denses. Seules l’Île-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Hauts-de-France comptent plus du tiers de leur population dans des communes denses. Dans les DOM, la population est plus concentrée qu’en métropole et les communes très peu denses sont beaucoup plus rares ». source insee
  • Acheter des voitures électriques, mieux les louer afin de ne rien posséder et ainsi être dépendant, mais il ne faudra pas les recharger car il n’y a pas assez d’électricité. Il parait que l’on pourrait s’en servir de batterie pour éclairer la maison, ou faire tourner la machine à laver, ha ! et après la batterie sera vide. Bizarre. Ceux qui proclament cela te dirigent ha ! mais a-t-on demandé à être « dirigé » par des personnes de ce niveau d’intelligence ? ils créent les problèmes mais leurs solutions sont en dessous de tout.
  • Le matin tu te réveilles, tu penses que tout est normal, que tu ne vis pas dans un asile de fous. C’est quand tu croises un passant seul dans la rue avec un masque, un autre en train de bêcher son jardin avec le chiffon en plastique sur le nez, que tu te souviens, ha oui effectivement, ça cloche !
  • Jusqu’à quand on va accepter de se laisser plumer ? Nous n’avons pas tellement de moyen d’agir, sauf consommer moins, mais ça on le fait déjà. En tout cas il y en a assez de la folie généralisée, qui n’est même pas de la folie mais de l’idéologie. Jusqu’à quand une masse de personnes vont accepter des mesures contre eux-même avec leur propre argent ? Si certains encore, ne voient pas qu’il s’agit d’une auto destruction programmée au service d’une idéologie et de groupes extérieurs étrangers, il faut continuer à le démontrer avec persévérance. Peut-être que ce sera quand les personnes seront encore plus touchées individuellement qu’il y aura une prise de conscience, peut-être il faut atteindre le frigovid ! Le souci c’est qu’il n’y a plus de contre pouvoir. Le piège se referme chaque jour pour aller vers un type de société qui ne fait pas envie.
  • Dans leur opération de destruction et d’asservissement, on dirait qu’ils veulent nous achever avec les sanctions contre la Russie et les « réformes ». Entre la suppression du corps préfectoral, des diplomates, maintenant des réformes pour centraliser la Police, tout concentrer et dé- professionnaliser pour mieux contrôler et les retraites alors que des jeunes n’ont pas d’emplois, prolonger le travail des vieux ? en fait c’est pour pousser à payer des cotisations privées en plus, quitter le salariat avant l’âge requis et ne rien toucher, la fabrique de pauvres pour soumettre, pousser au suicide. Une idéologie mortifère de dépopulation et de perte d’espoir. De l’argent il y en a qui fuit dans les paradis fiscaux et pour la guerre, il y en a aussi … On y va vers les abysses dans l’aveuglement général sous de la peur fabriquée et entretenue et des leurres pour regarder ailleurs. De leur type de société on n’en veut pas. Un monde de menteurs.
  • La naïveté de la générosité. Présenter une cause comme juste avec la répétition de messages, financer, donner, sans que nous sachions où va l’argent. Le vice c’est quoi ? par exemple faire la promotion de la protection animale en faisant financer des réserves pour la cause, par des gens pas riches, avec l’objectif caché d’organiser des chasses à trophées pour les supers-riches.
  • C’est quoi un français ? ce sont de gens qui se prennent 100 injections de « vaccins » dans leur vie.
  • Organiser des référendums, ce serait être un dictateur ? l’auto-détermination des peuples ce n’est plus un concept en vogue ? ou ça dépend où ? la crainte que ce soit truqué ? mais dans des pays qui ne pratiquent pas les référendums, ou ne tiennent pas compte des votes en refaisant passer des lois d’une autre façon (2005), avec des médias subventionnés qui répètent en boucle des slogans, l’utilisation de techniques de manipulations psychologiques, la fabrique du consentement et de pseudos consensus en dénigrant les idées contraires à une doxa, l’embrouillage des cerveaux, l’ empêchement d’une vrai opposition de se présenter (comme vouloir la sortie de l’UE, de l’Otan), ce n’est pas truqué ou plus ou moins subtilement, car ça se voit. Après avoir traité de « non citoyen » et d’avoir « légalisé » de la discrimination, quelles leçons ces gouvernements ont-ils à donner aux autres ?
  • J’ai fait l’autruche mais j’ai perdu des plumes.
  • Nous avons fait face à 2 ans et demi de manipulations psychologiques du scénario covid. On est entrainé. On fera face à la même méthode pour la suite du film. Ils veulent quoi ? te dominer et prendre ton blé, le dressage du bétail humain, avec quelques susucres de temps en temps pour redonner ensuite la papatte et ne pas mordre…
  • ? La France livrera du gaz à l’Allemagne suite à l’accord de « solidarité », annoncé le 5 septembre par Emmanuel Macron qui doit se traduire, dès la semaine du 10 octobre, contre de l’électricité (mais eux en manqueront aussi) ? « Pour livrer ce gaz, le gestionnaire du réseau français GRTgaz « doit réaliser rapidement des adaptations techniques » sur le point d’interconnexion d’Obergailbach (Moselle), qui à ce jour peut fonctionner dans le sens Allemagne – France uniquement (c’était le canal du gaz russe). Puis, GRTgaz, propose de commercialiser cette capacité de 100 GWh/j (gigawattheure) sous la forme d’un produit journalier, réservable du jour pour le lendemain, selon la CRE. Paris s’est engagé à renforcer son interconnexion gazière avec l’Allemagne pour être en mesure de lui livrer du gaz en prévision de l’hiver 2022/2023 et contribuer à compenser la chute des livraisons de gaz russe. Inversement, Berlin « se mettra en situation de produire davantage d’électricité et de nous (en) apporter dans les situations de pic », avait déclaré Emmanuel Macron. » ça on a le droit d’y croire, on va se priver en conséquence, la réalité sera ainsi… et dire qu’il y a peu d’années la France était largement excédentaire en électricité et EDF était un fleuron… France bientôt Etat fédéral mais tout va bien c’est Macron qui décide et les français sont tous d’accord pour donner ce qu’ils n’ont pas, pas grave des bâteaux livrent le gaz de shiste américain. Il faut seulement le gazifer car il arrive liquide, mais tout va bien… Ceux qui te mettent dans la merde ont une solution avec ton argent. On est un petit en colère, juste un peu. Il faut se rassurer, on bouche un peu la dette des USA, c’est positif et puis il y a du gaz russe qui est transféré en pleine mer par certains gaziers et qui revient après un petit détour. Tout va bien. La France est un grand pays très bien géré, restez chez vous, sauvez la planète. CRE
  • « Epargne : le Livret A a engrangé une collecte record en août. » Beaucoup de personnes ne partent pas en vacances et mettent de l’argent de côté pour pouvoir faire face à l’inflation. Certains consomment moins aussi par refus de donner de la TVA avec des impôts qui servent pour financer des armes données à des pays étrangers pour entretenir des guerres, et devant le gaspillage d’argent public, aussi éviter d’importer encore plus d’objets fabriqués à l’autre bout du monde en exploitant les populations locales. Malheureusement cette épargne de précaution risque de fondre comme neige au soleil. L’argent des supers riches est bien cachée dans des paradis fiscaux, on ne voit pas ce qui est détourné. Comme si les pauvres 22000 € de plafond des livrets A avaient de l’importance face à la valse des milliards, des trilliards… « Cette collecte prouve que les ménages ont encore de la réserve malgré l’inflation, et l’inflation renforce même cette réserve » souligne un employé de banque, des gens se privent pour économiser, incroyable les raccourcis de certains « l’encours moyen d’un Livret A est de 5858 euros pour une personne physique » tu parles d’une marge réserve pfff ! et 2% c’est une perte face à une inflation à deux chiffres ! Mettre le focus sur les pauvres, pour oublier les méga-riches, comme de déclarer que la dette est due aux aides sociales, noyer le poisson… Bientôt ils vont écrire que les pauvres ne sont pas assez pauvres ! sur les echos
  • « Le bien-être de la population a toujours été l’alibi des tyrans.» – Albert Camus
  • “Je pense que le développement d’une intelligence artificielle complète pourrait mettre fin à l’humanité (…) Les humains limités à une lente évolution biologique ne pourraient pas rivaliser et seraient dépassés. ” Stephen Hawking
  • « Zazie : « Je trouve l’inspiration dans les laveries automatiques. » Moi c’est en me rasant mais depuis que j’ai la barbe, c’est plus difficile. Il y a dans les WC aussi, c’est pas mal.
  • Prochain étape de la culpabilisation, le virus c’est toi. Tu seras un danger pour la planète après avoir été un danger pour mamie.
  • Le gars a qui il a fallu 20 ans pour que son logiciel fenêtre fonctionne à peu près convenablement cautionne la fabrication de produits injectables basés sur des brins de pseudos virus synthétiques sans le recul d’un minimum de temps et aussi cautionne le fait de pirater le logiciel de la vie.
  • Nous sommes dans une période de révélations. Une prise de conscience de mensonges instrumentalisés et de valeurs inversées. Attention au choc, l’indignation va faire place à la colère. La paix est supérieure à la guerre, l’amour à la haine, l’unité à la division, la lumière chasse l’obscurité…
  • Conversation de robots : ça va toi, tu sembles contrarié ? arff c’est à cause de l’humain que j’ai adopté, je n’arrive pas à le dresser. Tu ne l’as pas acheté à la Fabrique ? non j’ai pris un naturel mais il n’obéit pas. Et pourquoi tu ne l’as pas acheté à la Fabrique, ils sont dociles, sélectionnés, génétiquement modifiés. C’était pour faire un investissement car des naturels il n’y en a plus beaucoup, mais je n’y arrive vraiment pas, hier il a presque réussi à me débrancher. Oula c’est grave ça, fais lui une piqûre pour l’éliminer.
  • Désincarné, pas décédé car sinon c’est mort.
  • Guerre en Ukraine grand écoulement d’armes usagées. La Russie n’a pas utilisé le tapis de bombes de type débarquement de Normandie ou guerre d’Irak, pour ne pas exterminer des civils. A vouloir aller trop loin dans les livraisons d’armes en flux continue et en fanfaronnant, cela pourrait arriver.
  • Toute une chaîne d’obéissance peut conduire à des actions immondes. On se souvient de ceux dont le travail était que les trains arrivent à l’heure et que peu importait la destinée finale de ceux qui étaient transportés de force.
  • Les convictions sont plus puissantes que les contraintes.
  • Est-ce qu’une société peut être construite avec le mensonge pour atteindre des objectifs, avec « la fin justifie les moyens ? C’est techniquement possible, dès lors que l’on se place dans la sphère idéologique. « Machiavel le Prince » en pdf « Propaganda » Edwars Bernays ici
  • Impossible de s’entendre quand on ne sait pas écouter.
  • Origine : s’appuyer sur l’origine. Depuis combien de millénaires la Terre existe. Comment vivaient nos ancêtres, ils ont fait face à toutes sortes de maladies. La Terre est toujours là et les Humains aussi.
  • Tu ne te sens pas en phase avec une société qui édicte qu’il y aurait des gens supérieurs aux autres. Nous ne sommes pourtant que de simples mortels. Il y a un manque global d’humilité.
  • Ce site d’étiquetage de personnes et d’idées est très intéressant, conspiracy watch (on ne met pas le lien). Apparemment il doit avoir un bon budget.. Il permet de découvrir des opinions qui ne sont pas relayées dans les médias grand public en allant voir par soi-même ce que disent ces personnes affichées, catégorisées comme « pas bien ». C’est un site de délation, à chacun de se faire une idée en matière de moralité et de valeur personnelle. Le vice peut être retourné pour s’en servir afin de s’informer et de se forger sa propre opinion. En Ukraine il y a un site aussi, qui nomme les personnes pas d’accord avec le régime en place. Il est tellement aisé de qualifier des personnes avec des mots devenus méprisants afin de détourner l’envie des gens de s’informer et de lire des sources diverses. Si Jésus-Christ revenait, il serait persécuté. Ha mince il l’a déjà été… Aimez-vous les uns les autres, c’est peut-être une contre mesure au diviser pour régner.
  • Quand on écoute les dirigeants de la Russie, ils ont un discours clair et compréhensible, côté ouest, ça ressemble plus à de l’embrouillage, de l’agitation, à des prêches, que à de la clarté. C’est une simple constatation. On dirait des agités du bocal !
  • Le problème avec cet identification numérique personnel, c’est que c’est le début du contrôle renforcé de l’internet et du contrôle social généralisé. Car petit à petit, il faudra cet identité pour accéder à des sites, soit du traçage facile. Dans un totalitarisme, il sera aisé de bloquer l’accès et les paiements. De plus cet ID wallet : portefeuille numérique qui comprendra tout dont les moyens de paiements « programmables », par exemple liés à la consommation d’un alibi environnemental comme le CO2 par exemple, c’est la marche vers un contrôle total, une mise en esclavage. ça se fait par tranches successives en formatant les esprits par le bourrage de crâne, la propagande, avec l’utilisation de techniques de manipulation psychologique. C’est un danger majeur, tout sera présenté et emballé « pour le bien collectif ». Ils sont déjà en train de faire accroire que l’Humain est un danger, à décourager la procréation. Ils ont déjà fabriqué l’éco-anxiété, et le désir de se faire stériliser de sa propre volonté fabriquée, sous influence. Il s’agit d’un plan subtil, qui avance pas à pas dans des écrans de fumée. Ce n’est pas un complot, tout est visible et accessible, c’est un plan de prise de contrôle et de domination totale. Pour ceux qui n’iront pas dans le sens souhaité de cette idéologie, les temps seront difficiles mais il y aura toujours des combattants. Il est encore temps de simplement dire NON, de refuser, sans violences et en conscience.
  • La tendance naturelle à passer à autre chose peut être utilisée. Cela peut être vu comme une qualité de ne pas se focaliser sur un sujet et de passer à autre chose. Balancer un flux d’informations en continu, avec pourtant peu d’importance, pour noyer le poisson. L’insouciance, la distraction, le conformisme, sont confortables. Peut-être que la Vie a fait venir des personnes qui se focalisent, ne lâchent pas un sujet, l’approfondissent avec ténacité. Que peu leur importe d’être qualifiée de « pas facile à raisonner », de faire des « fixettes ». Mais si on retourne ces jugements, peut-être elles sont là pour cela. Ceux qui mettent des étiquettes et qui jugent on peut dire aussi qu’ils ne sont pas faciles à raisonner. Peut-être il y a un petit pourcentage de l’Humanité qui sont ce que l’on peut nommer des sentinelles.
  • mis ici car texte long : COUP DE GUEULE D’UN INGENIEUR EDF concernant le 20h sur TF1. Un illuminé nous a donné une série de leçons sur les économies d’énergie. Nous prenant pour des débiles mentaux profonds ou des séniles précoces, il nous a expliqué qu’en coupant toutes les veilleuses de nos appareils électriques, nous pouvions économiser 15% de notre consommation. Faux, nous économiserions alors 2 à 3%. Le même nous a expliqué qu’en remplaçant nos lampes traditionnelles par des lampes à économie d’énergie, nous pouvions économiser 30 à 35% d’énergie. Faux c’est de 4 à 5 % que l’on peut économiser. Pour couronner le tout, une brillante journaliste de TF1 a pris le relais et fait le total des économies pouvant être réalisées selon ces critères éclairés : 15 % sur les veilleuses + 35% sur les lampes = 50% d’économie d’énergie ! Elle n’est pas allée jusqu’à le dire, mais nous qui sommes particulièrement débiles, avons deviné que demain, si nous suivions scrupuleusement ces instructions, on pouvait arrêter la moitié des centrales électriques. Nous avons failli mourir idiots, mais pourquoi ne nous a-t-on pas expliqué tout ça avant ! Pour continuer dans la débilité profonde, elle nous a ensuite précisé que pour les 50% restants, on pouvait les alimenter avec des panneaux solaires qui produisent de l’électricité ‘verte’, en illustrant son propos d’une photo d’une belle maison avec un petit panneau solaire derrière. On n’avait encore jamais vu un niveau de désinformation pareil, une absurdité aussi monumentale. En effet, pour produire ces 50 % restants, si on se base sur une consommation moyenne de 6 Kw (un abonnement classique sans chauffage électrique), il faudrait que chaque maison possède 140 mètres carrés de panneaux solaires pour un coût de 89 628€. Calculez le retour sur investissement. Dans le chapitre ‘c’est bon pour la planète’, il convient d’ajouter que les panneaux solaires, on ne sait qu’en faire quand ils arrivent en fin de vie, car ils contiennent plein de silicium et autres métaux lourds très polluants. Ne croyez surtout pas que je sois contre les économies d’énergie, je suis à 100% pour, quand elles sont réalistes, mais de grâce pas d’intoxication de ce type, ça frise l’indécence ou la malveillance. Pour continuer dans l’intox, connaissez vous Biville-sur-mer en Seine-Maritime ? C’est un petit village du littoral près de Dieppe, où 6 éoliennes sont récemment sorties de terre. Six engins de dernière génération qui occupent 4 km de notre littoral normand et dont les pales culminent à 85 m de hauteur. Chaque éolienne a une puissance maxi de 2 mégawatts quand le vent souffle fort. Ce n’est pas grand’chose comparé au 2600 mégawatts qui sortent en permanence de la centrale nucléaire voisine, mais c’est toujours ça, surtout quand il fait très froid. Dommage quand même que cette énergie renouvelable soit si chère et non maîtrisable (4 fois plus chère que celle de l’atome), mais ce n’est pas grave, EDF à obligation de la racheter (et cher). Mais revenons à nos 6 éoliennes ; depuis quelques jours il n’y a qu’une seule éolienne qui tourne, les 5 autres seraient elles privées de vent ? Que nenni, du vent il n’y en a pas depuis plusieurs jours, ce qui est généralement le cas quand il fait très froid, ou très chaud. C’est la nature, l’homme ne lui dicte pas encore sa loi. Mais alors, s’il n’y a pas de vent comment expliquer qu’une et une seule des éoliennes tourne ? La réponse est très simple : on veut nous faire croire à fond aux énergies renouvelables, alors on n’hésite pas à tricher pour en cacher le mauvais côté. Ben oui, ça ne ferait pas bien pour les habitants de la région qui n’ont pas encore accepté ça dans leur paysage, que de voir toutes les éoliennes à l’arrêt. Alors, tout simplement, on en fait tourner une au moteur (oui, c’est possible, en lui donnant du courant). Ça consomme un peu d’électricité, mais ça fait croire que ça produit de l’énergie. Il est temps d’arrêter de nous rabâcher tous les soirs à la météo ‘c’est bon pour la planète’, parce que là, on ne sait plus trop où est le bien et le mal, et on va finir par penser que ceux qui donnent des conseils sont, en plus d’être malhonnêtes ou incompétents, les plus dangereux. L’électricité dite propre, sans fumée, sans CO2, sans atomes, disponible quand on en a besoin, à un prix qui ne détruise pas nos emplois, ça n’existe pas, mis à part les centrales hydro. Dans 20, 30 ou 50 ans peut-être … Dans mon entourage, je ne connais personne qui lave du linge propre, ou qui met en route son lave-vaisselle vide. Alors, il est grand temps que les médias et leurs gilets à rayures serviles qui nous desservent, arrêtent de nous prendre pour des demeurés, avec des reportages orientés, tronqués et des leçons de civisme qui ne tiennent pas la route. Ah oui, j’allais l’oublier: j’ai même entendu « l’innocente Evelyne Dhéliat », nous dire, après sa page météo, »qu’il ne faut pas mettre trop de chauffage dans la voiture car ça consomme du carburant et « c’est pas bon pour la planète ». Evelyne, si tu avais pris des cours de mécanique, tu saurais que le chauffage de la voiture récupère la chaleur de l’eau du circuit de refroidissement du moteur et cette eau chaude, il faut absolument la refroidir en la faisant passer soit dans le radiateur principal (celui qui se trouve derrière la calandre), soit dans le radiateur du chauffage de l’habitacle, sinon c’est la mort du moteur. Si cette eau n’est pas assez refroidie, c’est même le ventilateur du circuit de refroidissement qui doit s’en charger en consommant de l’électricité pour tourner… surtout, surtout, je vous en prie INFORMEZ-VOUS ! Bien cordialement.
  • L’Ukraine ne peut pas gagner contre la Russie, ce qui se passe est une conséquence de la fracture de la population en Ukraine entre les habitants d’origine russe qui ont subit des humiliations et des attaques, c’est lié à l’Histoire, au non respect des accords de Minsk. C’est une situation complexe liée à des décisions politiques et des intérêts. Une intervention des pays de l’Otan conduira à une guerre nucléaire et à la destruction. Les décisions politiques de sanctions conduisent à la chute économique des pays européens qui vont se retrouver au niveau de pays sous-développés. Des dirigeants finissent par tomber dans l’Hybris et n’ont pas l’humilité, ni la capacité de dire qu’ils se sont trompés pour revenir à la raison. Ce qu’il se passe depuis quelques années est complétement déraisonnable. La seule voie de sortie est la diplomatie. Les pays européens sont en route vers une autodestruction, sans l’accord des peuples qui de leur côté n’ont pas toutes les informations, sans faire un important effort et passer du temps pour les trouver et essayer de comprendre, tant de sujets sont mis en avant pour nous distraire. Difficile de penser que tout cela n’est pas voulu.
  • Les factures d’électricité et de gaz ne seront plus tenables pour les petites entreprises, ni pour les communes. On ne voit pas bien comment cela va se passer car on ne peut pas fonctionner éternellement avec des compensations de l’Etat, c’est de l’argent dette qui sera à rembourser et convertie en impôts. Les coûts seront reportés sur les prix. Certaines entreprises ont besoin de beaucoup d’énergies, les fonderies par exemple et ne serait-ce que les boulangers avec leurs fours. On imagine mal comment ça va tourner, si fermetures plus d’emplois, si moins d’emplois moins d’impôts, si baisse drastique de la consommation moins de TVA. ça va tenir un temps par une ponction de l’épargne mais quand ce sera épuisé, ensuite ?
  • « crise » covid conseil scientifique Qr-code, « crise » énergétique probablement Qr-code, le but le contrôle social des populations. Est-on dans l’oeil du cyclone ? le moyen la fabrique du consentement. C’est comme un jeu d’échecs, tu vois que le Roi est menacé.
  • Tu penses qu’on a touché le fond, puis tu te rends compte que le fond est encore plus profond.
  • Passage en force d’une technologie ARN messager non aboutie, qui n’aurait jamais pu avoir lieu sans utiliser la peur, le chantage et le bourrage de crânes.
  • Great reset, le Grand récit. Test grandeur nature du jusqu’où ira la soumission. La soumission ou la révolte des QR codés ?
  • As-tu ton étiquette crit’air ? non, j’en ai d’autres qui ne passent pas. En plus il faut la payer, paye tes chaînes, sinon fais toi un mot d’excuse à toi-même. Je ne comprends pas, je garde mon ancienne voiture pour ne pas gaspiller des ressources et ne pas inciter des enfants à travailler pour extraire des terres rares. Tant pis je ne vais plus en ville. Ils gardent leurs restrictions et je garde mes valeurs.
  • ? préoccupation environnementale = restrictions contraintes. Bizarre. Et l’intelligence dans tout ça ?
  • « A l’école quand j’étais p’tit, j’étais constamment puni, un beau jour je me suis dit, ça n’va plus ainsi, il faut que ça finisse, j’épouse l’institutrice, et quand nous s’rons mariés, je serai toujours le premier. »
  • « L’iniquité, ayant atteint son apogée, s’effondrera et se dévorera. » Don Dolindo Ruotolo (1882-1970) 
  • Quand tu commences à croire ou faire croire qu’il y aurait des personnes « inutiles », des « mangeurs pour rien », c’est la porte ouverte au non respect de l’Humain, la perte du caractère sacré de la vie humaine. C’est la porte ouverte pour justifier une dépopulation.
  • En matière de religion, il ne faut pas confondre les Institutions autour et l’origine. Dieu nous a laissé le libre arbitre, la liberté de croire ou pas, la liberté tout court. Dans les Institutions religieuses humaines, il y a des humains, avec leurs qualités et leurs défauts. Pour qu’il y ait le bien, le pendant c’est le mal. Toute chose est selon ce que l’on en fait. Il y a des décalages entre les personnes. Difficile de croire que les humains ne seraient que du matériel et pas des êtres spirituels vivant une expérience matérielle. Cela parait triste de ne pas penser que si chacun est sur Terre, c’est que la Vie l’a appelé, mais c’est à chacun de penser ce qu’il veut. L’ennui c’est ceux qui utilisent leur puissance financière et la manipulation pour imposer leurs incroyances. Ennuyeux, fâcheux, car cela semblerait alors un dévoiement du libre arbitre.
  • J’ai tenté d’arrêter le temps mais il s’en est allé.
  • Il y a de la graine de petit dictateur.
  • Empiler les gens dans des mégalopoles facilite le contrôle des populations.
  • Mao Zedong « Notre Etat est un Etat de dictature démocratique du peuple. »
  • Ceux qui disent que les enseignants ne fichent rien, que c’est une planque. Comment expliquer alors qu’il manque 4 000 enseignants pour la rentrée et que c’est un métier qui ne fait plus envie ?
  • Comment arriver au « vous ne posséderez rien » ? tout renchérir pour puiser l’épargne, qu’elle fonde petit à petit. Faire en sorte de ne plus pouvoir payer les énergies et être obligé de vendre son bien immobilier pour ensuite mettre en place un revenu minimum « universel » sous condition d’obéissance et de soumission totale.
  • Un mouton ça se fait tondre puis ensuite manger. UE et France les moutons de l’Etat profond US.
  • Il existe des gens mûres pour leur propre mise en esclavage. Ils réclament les chaînes qui les asservissent.
  • ça sera vachement difficile d’éliminer les vaches en Inde, sacré défit du WEF. Qu’ils bouffent leur viande synthétique et leurs insectes et laissent les vaches tranquilles.
  • Vision 2030 : Les années sont passées, des têtes sont tombées, le serpent espère du fond du néant refaire surface un beau jour, il tente de lever le feu des entrailles de la Terre mais celui-ci est canalisé, une grande méfiance contre toute emprise règne, le serpent ne sait quel chemin emprunter, il sait qu’il devra désormais attendre des millénaires pour que son cycle revienne.
  • Le serpent s’est tellement mordu la queue qu’il a perdu la tête.
  • Ne bloque pas parce que quelque chose a déjà été fait. Fais à ta façon.
  • Le masque chirurgical dans la vie courante ça sert à quoi ? ça sert à faire durer le récit, montrer que nous sommes entrés dans une situation particulière anormale, de manière durable, ça matérialise la narration, la rend visible, ça permet d’entretenir la peur, la peur des autres, de prendre ses distances, ça matérialise la soumission, l’obéissance, c’est un objet fétiche, un instrument politique, idéologique, un moyen de ne pas revenir à une vie normale avec des contacts naturels, comme depuis des milliers d’années, cela entretien et favorise l’hypocondrie, l’idée d’être un danger pour les autres et que les autres seraient un danger, cela favorise le repli sur soi, cela enferme…c’est un objet du neuromarketing. Cela fait partie de ce nouveau concept inventé de distanciation sociale. C’est un outil de domination et d’affichage de sa soumission. Cela empêche de respirer pleinement, de sentir les odeurs, de voir les sourires, cela empêche les enfants à apprendre, c’est un moyen de fermer sa bouche, un bâillonnement, c’est respirer son gaz carbonique CO2, cela garde les germes et champignons à l’intérieur proche du nez, c’est un moyen de retrait de la nature, de l’air, c’est moins bien respirer pour se détendre, et moins alimenter le cerveau pour favoriser l’embrouillage des pensées, c’est un outil favorisant et entretenant l’anxiété, c’est un outil d’affaiblissement. C’est un moyen de voir la puissance du contrôle et de fabriquer une acceptation pour habituer à une prise de pouvoir extérieure sur soi avec un détournement du consentement favorisé par le conformisme. Cela favorise l’émergence de « petits chefs » donneurs de leçons, qui trouvent un moyen de satisfaire leur égo en trouvant un pouvoir de faire des remarques aux autres et de contrôler qui sans s’en rendre compte deviennent des complices d’une idéologie.
  • Les injections géniques expérimentales donnent-elles une immunité ? pour les fabricants oui une immunité juridique.
  • Quelqu’un de bienveillant va rassurer, pas envoyer de la peur et de l’anxiété.
  • Le pouvoir c’est obéissance, sans obéissance pas de pouvoir.
  • « Quand tu auras compris l’ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l’ensemble ». Tony Hillerman
  • Un masque chirurgical contre des virus c’est aussi utile qu’un chariot de supermarché pour ramasser du sable. 😀
  • Cet hiver on aura une vague de froid. On met là pour s’en souvenir, on est le 17/07/2022. Il y a aura de la grippe et une saturation des hôpitaux.
  • On se demandait comment ils vont faire pour leur great reset, pour qu’on ne possède rien. En fait l’augmentation des prix, le coût des énergies, c’est peut-être une piste de réponse. Pour ceux qui ont un bien immobilier, faire en sorte qu’il soit trop cher de le rénover, ne plus avoir les moyens de le chauffer, de l’entretenir, mettre en place des réglementations complexes, des contraintes, qui épuisent à force, être emmerdés quoi, culpabiliser les gens. Jusqu’à que tu te dises, ras le bol je vends et je trouve un logement à énergie passive, en location. Idem pour les voitures, motos etc. Accélération majeure de l’Agenda 2030.
  • Le meilleur investissement c’est le savoir, le savoir-faire, la technicité, la qualification, la capacité d’apprendre et de se former. Le tangible ça se vole, ça demande de l’entretien coûteux, l’immobilier ça se taxe jusqu’à ne plus pouvoir payer, ça se saisi…
  • L’idéo logique n’est pas logique.
  • Achète une voiture diesel ça consomme moins, ça pollue moins, ok. Vite achète on les fait au même prix que l’essence, ok. Change ta voiture diesel il faut un filtre à particules, ok. Le diesel c’est pas bien achète une essence, ok. L’essence c’est moyen achète une hybride, ok. L’essence ce n’est pas bien du tout achète une électrique, ok. Change ta chaudière au charbon, c’est pas bien, ok. Change ta chaudière au fioul, le gaz c’est top pour l’environnement, ok. Change ta chaudière au gaz par une au gaz à condensation, ok. Le gaz les prix vont être multipliés par 3, il faut économiser l’énergie.
  • Une idée pour gagner de l’argent, imposer un alcootest aux asymptomatiques à l’alcool, ceux qui n’ont pas bu quoi. Et si on pouvait vendre de l’air à tous les gens qui respirent, on y réfléchit.
  • Le diable c’est le père du mensonge. Quelle est la ligne de partage entre la ruse et le vice ?
  • Parfois ça revient à la surface. On pense à nos grands parents, ils ne devaient pas penser que ça puisse exister ce qui est appelé le nazisme. Le fait de faire des expériences sur des personnes, d’exterminer et de vouloir une « race supérieure ».
  • Nous faisons parfois des erreurs de comportement par rapport aux autres. C’est difficile de se pardonner à soi-même. Vivre avec, si on regrette. Tu as beau vieillir, tu te rends compte quand même que la sagesse reste un but à atteindre.
  • Corinthiens 13:4-7 La charité est patiente, elle est pleine de bonté ; la charité n’est point envieuse ; la charité ne se vante point, elle ne s’enfle point d’orgueil…
  • Il y a trop de monde sur Terre. Ha bon ? d’où vous vient cette affirmation ? Est- ce que pour vous ce ne serait pas une vision pessimiste et matérialiste de l’Humanité ? qui vous a influencé, soufflé cette idée ? Cela ne semble pas un acte d’amour de concevoir l’Humanité comme un nuisible ou un parasite. Est-ce que vous avez mis votre confiance dans la Vie, dans la nature ? la Terre est vaste, semer, planter, au lieu de vouloir prendre et réduire. Quoi de plus beau qu’un bébé ? que des plantes qui poussent ? qu’est-ce que trop ? c’est triste non de croire cela, trop de monde ? Il n’y a pas trop d’arbres. La feuille tombe enrichit la terre qui nourrit l’arbre.
  • Quand j’étais petit et que je ne comprenais pas un mot je regardais dans le dictionnaire. C’est mon papa qui m’avait dit de faire comme ça. Aussi le dico était posé à côté de mon lit. Aujourd’hui où le langage est torturé, c’est un bon conseil.
  • C’est quoi la retraite pour toi ? ce sera la grande opportunité de ne plus se vendre, de reprendre sa liberté la plus totale possible, de vivre un peu hors système mercantile qui à la longue ne nous convient plus, d’avoir plus de temps pour écrire, penser, partager, sortir du sentiment d’être utilisé à des fins politiques, ne plus pointer, être esclave des horaires, être dans la file qui se rend au bureau, dans la posture de la représentation, ne plus supporter des gens à l’égo démesuré que l’on n’a pas choisi, ce sera être soi.
  • Bonjour Monsieur le maire je cherche à acheter des terres ventées. Ho chez nous y en a beaucoup des endroits vantés, on est très réputé. Ha non pas du réputé, je cherche du pas cher avec du vent. Et pourquoi donc vous voulez du vent ? Ben pour le vendre. Mais le vent ne se vend pas ? Si si, moi je le vendrai. Ben vous alors vous ne manquez pas d’air de vouloir vendre du vent. Mais monsieur le maire, c’est la nouvelle ère.
  • Concernant ces produits géniques expérimentaux, ce n’est plus de la raison, c’est de la foi. Un objet fétiche, des rituels, une pensée unique, pour une idéologie qui mène au contrôle, crédit social généralisé avec 2 piliers, la santé, le climat, l’utilisation de l’argent à tous les niveaux pour arroser ceux qui vont dans la doxa. Chantage et punitions pour ceux qui ne sont pas en phase… Les moyens on les connait, le numérique, le diviser pour régner, les manipulations psy, la peur etc, des techniques de mafia perverse et du vice, un dévoiement de la connaissance, du collectivisme mortifère, un mélange de capitalisme et de communisme, qui n’a pas encore de nom, une agrégation avec Maltus etc, de l »‘homo deus », probablement une forme évoluée, mutante, de l’eugénisme, du nazisme et du facisme, fusionnés. ça ne va pas être simple pour que la majorité s’en rende compte.
  • Le problème avec cette identification numérique personnelle, c’est que c’est le début du contrôle renforcé de l’internet et du contrôle social généralisé. Car petit à petit, il faudra cette identité pour accéder à des sites, soit du traçage facile. Dans un totalitarisme, il sera aisé de bloquer l’accès et les paiements. De plus cet ID wallet : portefeuille numérique qui comprendra tout dont les moyens de paiements « programmables », par exemple liés à la consommation d’un alibi environnemental comme le CO2 par exemple, c’est la marche vers un contrôle total, une mise en esclavage. ça se fait par tranches successives en formatant les esprits par le bourrage de crâne, la propagande, avec l’utilisation de techniques de manipulation psychologique. C’est un danger majeur, tout sera présenté et emballé « pour le bien collectif ». Ils sont déjà en train de faire accroire que l’Humain est un danger, à décourager la procréation. Ils ont déjà fabriqué l’éco-anxiété, et le désir de se faire stériliser de sa propre volonté fabriquée, sous influence. Il s’agit d’un plan subtil, qui avance pas à pas dans des écrans de fumée. Ce n’est pas un complot, tout est visible et accessible, c’est un plan de prise de contrôle et de domination totale. Pour ceux qui n’iront pas dans le sens souhaité de cette idéologie, les temps seront difficiles mais il y aura toujours des combattants. Il est encore temps de simplement dire NON, de refuser, sans violences et en conscience.
  • Les connaissances sont (devrait être) un moyen de rester libre, éthique, humain, pas indifférent. Garder le contrôle sur les machines, sur ses données personnelles, ne pas se laisser happer par des actions coordonnées, les objets hypnotisant, les émotions, l’impulsivité, les tentations, le transhumanisme, l’inversion, la perversion, les manipulations… tel est l’enjeu.
  • Apprendre à calmer sa colère qui est à la fois de l’indignation. ça sera chacun son tour, en fonction des informations et connaissances que l’on peut acquérir.
  • La limite des votations, c’est le bourrage de crâne avec des informations tronquées, filtrées, le manque de pluralité. L’existence de techniques de manipulations psychologiques, la possibilité de fabriquer un consentement, le manque de débats, de temps, d’envie, de curiosité etc, pour creuser un sujet. Pas simple, la démocratie, plus facile d’obéir et de se sentir pris en charge comme dans le ventre de maman.
  • être étiquetés « complotistes » veut-il dire qu’il y a des comploteurs ? Définition : comploteur , nom masculin. Individu qui éprouve du plaisir à réaliser des complots, à comploter. Larrousse : Personne qui complote. complotiste : adjectif et nom. Se dit de quelqu’un qui récuse la version communément admise d’un événement et cherche à démontrer que celui-ci résulte d’un complot fomenté par une minorité active. conspirationniste : adjectif et nom. Se dit de quelqu’un qui se persuade et veut persuader autrui que les détenteurs du pouvoir (politique ou autre) pratiquent la conspiration du silence pour cacher des vérités ou contrôler les consciences.
  • Essayer de ne pas lier son humeur à la météo, aux événements extérieurs, à l’influence de médias, de groupes, au stress du travail… Ce n’est pas évident.
  • Le vrai nom du GIEC c’est « IPCC » » Intergovernmental Panel on Climate Change ». Il faudrait regarder quel est ce « panel »et si des voix différentes sont dedans. C’est simple de ne réunir que des gens d’accord entre eux en payant des études, de clamer que c’est la vérité absolue et de censurer tout débat pour les différentes pistes, en stigmatisant, en mettant des étiquettes etc.

Cette page c’est parce que ça fait du bien de ne pas tout garder pour soi. L’écriture peut être thérapeutique, comme parler, photographier, dessiner, s’exprimer. Cette page est pour faire sortir des états d’âme, et pour le plaisir d’écrire. C’est un bouillon d’idées, il est tout à fait autorisé (et encouragé) de ne pas être d’accord.