La 5 G des risques ?

Le 5G, 5ème génération, cela donne plus de débit, ça sert pour les objets connectés, pour les voitures autonomes et pas que pour les vidéos. Cela peut servir aussi à la surveillance et au contrôle social dans une société, par exemple, autoritaire du tout numérique. Les installations se font en douce sans consultation des habitants. C’est pourtant simple d’organiser des référendums, sans déléguer tous les pouvoirs à des entités privés avec des intérêts et une idéologie.

(en cours de rédaction, collecte d’informations avec les arguments des uns et des autres, quand on aura un peu de temps et de courage !!!)

As tu besoin de la 5G ? est-ce qu’un avis a été demandé à la population d’avoir des antennes et des relais à proximité immédiate de leur domicile pour des ondes qui sont dans un seuil critique ? quelles sont les conséquences sur la santé ? Le 5G sert essentiellement pour des objets connectés et cela a des capacités pour de la surveillance en temps réel de type reconnaissance faciale, ça ne sert pas seulement pour charger plus vite des jeux vidéos. Les habitants ont-ils été questionnés car ces ondes entrent dans les habitations, donc dans un domaine privé ? est-ce que nous avons toutes les informations neutres et fiables ? qui a décidé de cette évolution et pour quoi faire ?

Qui peut s’opposer à l’implantation d’une antenne relais et comment ?

D’une part, le maire de la commune pourrait s’opposer à l’implantation d’une antenne relais en refusant d’accorder l’autorisation d’urbanisme demandée par l’opérateur de télécommunication. D’autre part, des tiers à la construction de l’antenne relais, tels que des voisins, ou une association pourraient contester son implantation, c’est-à-dire l’autorisation d’urbanisme. En fait comme souvent la charge de la preuve est inversée, on image un maire d’une commune de 1000 habitants, c’est à lui qu’il est demandé de prouver un risque !!! « le maire devra toutefois apporter des éléments scientifiques démontrant l’existence d’un risque pour les usagers du bâtiment (CE, 30 janvier 2012, Société Orange France, n°344992). » et puis « scientifique » ça veut dire quoi ? des modèles mathématiques, des observations est-ce que cela suffit ? des maux de tête, des acouphènes, des bruits d’ultra-son ?

Risques potentiels de nocivité et d’infertilité liés à la 5G. Un document de synthèse réalisé par le parlement de l’Union européenne. « Health impact of 5G » en anglais bien sûr pour que ce soit compliqué pour les francophones… ici Fréquence 5G c’est 3,5 GHz (FR2). « L’examen montre : 1) Des fréquences inférieures à 5G (700 et 3 600 MHz) : a) des preuves limitées de cancérogénicité dans études épidémiologiques; b) des preuves suffisantes de cancérogénicité dans des essais biologiques expérimentaux ; c) suffisantes preuves d’effets indésirables sur la reproduction/le développement chez les humains; d) preuves suffisantes de reproduction/ effets indésirables sur le développement chez les animaux de laboratoire ; 2) Fréquences supérieures à 5G (24,25-27,5 GHz) : l’examen systématique n’a trouvé aucune étude adéquate ni chez l’homme ni chez l’animal de laboratoire. Conclusions : 1) cancer : FR1 (450 à 6 000 MHz) : les CEM sont probablement cancérigènes pour l’homme, en particulier liés aux gliomes et aux névromes acoustiques ; FR2 (24 à 100 GHz) : aucune étude adéquate n’a été réalisée sur les fréquences plus élevées ; 2) effets sur le développement reproducteur : FR1 (450 à 6 000 MHz) : ces fréquences affectent clairement la fertilité masculine et peut-être aussi la fertilité féminine. Ils peuvent avoir des effets néfastes sur le développement d’embryons, de fœtus et de nouveau-nés; FR2 (24 à 100 GHz) » aucune étude adéquate n’a été effectuée sur les effets non thermiques de la fréquence supérieure…. Synthèse à venir mais c’est du boulot (ce sera un article dédié en fait car c’est dense, on va voir ce que l’on trouve ! Les fréquences 3,5 GHz ont une portée moyenne de 400 mètres en zone urbaine et 1,2 km en zone rurale, ce qui veut dire qu’il faut beaucoup d’antennes relais ! carte de la couverture 5G. carte précise des antennes cartoradio

bruit de type ultra son lefigaro francebleu

vaches sensibles aux ondes électromagnétiques actu.fr