Données militaires US

Après vérification nous avons trouvé cette déclaration : «  »Peter Graves, porte-parole de la division de surveillance des forces armées de la Defense Health Agency, a déclaré à PolitiFact par e-mail que « en réponse aux préoccupations mentionnées dans les reportages », la division a examiné les données du DMED « et a constaté que les données étaient incorrectes pour les années 2016- 2020. » Les responsables ont comparé les chiffres du DMED avec les données sources du DMSS et ont constaté que le nombre total de diagnostics médicaux de ces années « ne représentait qu’une petite fraction des diagnostics médicaux réels ». Les chiffres de 2021, cependant, étaient à jour, donnant « l’apparence d’une augmentation significative de l’occurrence de tous les diagnostics médicaux en 2021 en raison des données sous-déclarées pour 2016-2020 », a déclaré Graves. Le système DMED a été mis hors ligne pour « identifier et corriger la cause première de la corruption des données », a déclaré Graves.

Nous laissons quand même l’article ci-dessous car c’est étrange. C’est souvent qu’il y a des « erreurs »… Comme par hasard les chiffres d’avant seraient faux, c’est souvent que ça arrive quand ça ne va pas dans le sens de la narration !

Le 25 janvier 2022, Thomas Renz, l’avocat des docteurs Peter Chambers, Theresa Long et Samuel Sigoloff, a présenté un exposé, devant les membres du Congrès des Etats-Unis d’Amérique, lors d’une table ronde intitulée Covid 19 a second opinion.Cet avocat a parlé de la fuite de données directement à partir de la base de données d’épidémiologie médicale du département de la Défense des USA, des agences de santé de la Défense, également connue sous le nom de DMED. Au sein du DMED, il existe le DMSS du système de surveillance médicale de la Défense, qui contient des données à jour et historiques sur les maladies, les événements médicaux et des données sur le personnel du DoD (Département de la défense). La base de données est similaire à celle du VAERS, le système de notification des événements indésirables liés aux vaccins, mais elle est distincte en ce sens qu’elle ne s’applique qu’au personnel militaire du DoD et que seuls les prestataires médicaux peuvent saisir des informations dans le système. Après inspection, il dit que nous pouvons voir que des informations ont été recueillies à partir d’une moyenne quinquennale de dizaines de maladies et de troubles médicaux.

Les données actuelles reflètent les maladies en 2021 jusqu’au dixième mois seulement. Toutes les données reflètent les rapports de janvier à novembre 2021. Les cas annuels sont la moyenne des cinq dernières années.

Infarctus du myocarde / crise cardiaque a augmenté de 269 %, passant de 612 cas annuels à 1 650 depuis le début de l’année.

La péricardite a augmenté de 175 %, passant de 589 cas annuels à 1 029 depuis le début de l’année.

La myocardite a augmenté de 285 %, passant de 127 cas annuels à 363 depuis le début de l’année.

Embolies pulmonaires de + 467 % en passant de 746 cas annuels à 3 489 depuis le début de l’année,

L’infarctus cérébral a augmenté de 393 % avec un cumul annuel actuel de 3 438.

La paralysie de Bell a augmenté de 319 % avec un YTD actuel de 1 470.

Le syndrome de Guillain-Barré a augmenté de 250 % avec un YTD actuel de 3 635.

Les immunodéficiences ont augmenté de 275 % avec un cumul annuel actuel de 3 172.

Le purpura thrombocytopénique immunitaire a augmenté de 322 % avec le YTD actuel de 564.

L’irrégularité menstruelle a augmenté de 476 % avec un cumul annuel actuel de 22 938.

Le diagnostic de sclérose en plaques/démyélinisation a augmenté de 487 % avec le cumul annuel actuel de 3 444 .

Les néoplasmes (croissance des tissus, souvent précurseurs du cancer) ont augmenté de 296 % avec un cumul annuel actuel de 114 645.

L‘hémorragie sous-archnoïdienne non traumatique / ICH a augmenté de 312 % avec le YTD actuel de 1 858.

Les avortements spontanés / fausses couches ont augmenté de 306 % avec un cumul annuel actuel de 4 602.

La coagulation intravasculaire disséminée a augmenté de 1 175 %, passant de 7 cas annuels à 87 depuis le début de l’année.

Le VIH a augmenté de 590 %, passant de 454 cas annuels à 2 681 depuis le début de l’année.

La douleur thoracique a augmenté de 1 529 %, passant de 4 892 cas annuels à 74 813 personnes depuis le début de l’année.

Dyspnée / Respiration difficile ou laborieuse a augmenté de 905 %, passant de 4 968 cas annuels à 44 990 depuis le début de l’année.

Des documents publiés en octobre 2021 de 158 pages intitulé «COMIRNATY (COVID-19 mRNA VACCINE) RISK MANAGEMENT PLAN», a présenté des plans détaillés pour étudier les données du département américain de la Défense concernant la réponse des membres du service aux « vaccins » Covid- 19. Un document de l’étude intitulé « Pharmacovigilance Plan » met en évidence l’étude C4591011, une étude post-autorisation pour le personnel du DoD et les membres de leur famille qui montre comment la myocardite et la péricardite affectent ceux qui ont pris le vaccin BioNTech de Pfizer. Le sponsor, dans ce cas, le DoD, a accepté de fournir des études régulières du produit sur les membres du service avec des rapports de sécurité périodiques.

Étant donné que Pfizer n’a pas produit toutes les données de son COMIRNATY, pourtant approuvé par la FDA, et que sur la base de recherches et rapports, ainsi que de nombreuses autres publications, ces « vaccins » sont les seuls disponibles pour les militaires, nous pourrions supposer que les forces militaires américaines ont été utilisées comme étude géante, une étude de groupe depuis plus d’un an maintenant.

https://rumble.com/vt62y6-covid-19-a-second-opinion.html

C’est toujours important de lire les commentaires sous les vidéos ou publications. Ce sont des opinions à prendre avec du recul, mais parfois, nous apprenons des choses et cela permet de voir que des choses similaires se passent dans plusieurs endroits en occident. Ce sont des éléments qui peuvent aider à enquêter, c’est un travail long et fastidieux pour essayer de comprendre cette affaire que nous vivons. vraiment nous naviguons en eaux très très troubles… Exemple : « Et ici, mon gouverneur du Maryland, Larry Hogan, vient d’annoncer il y a quelques jours que ses intentions sont de s’assurer que chaque pharmacie desservant les maisons de soins infirmiers de notre État est bien approvisionnée en Remdesivir pour traiter leurs patients âgés de Covid. Si je suis bien conscient que le Remdesivir a échoué lamentablement lorsqu’ils ont essayé de l’utiliser en Afrique pour traiter les patients atteints d’Ebola, alors pourquoi ne sait-il pas qu’il avait un taux d’échec/de décès de 54 % ? Honnêtement, il n’y a absolument aucune excuse pour que ces politiciens ne prennent pas le temps de s’informer. Remdesivir est sous EUA tout comme les jabs. TOUT LE MONDE mérite de connaître les risques afin de pouvoir donner son CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ ! Le seul politicien que je vois prendre des mesures pour que l’information soit diffusée par ceux qui ont été réduits au silence par Big Tech. Il leur a donné une plate-forme pour faire entendre leur voix malgré le coût personnel pour lui-même. Où sont les autres républicains ? Pourquoi ne sont-ils pas aux côtés de Ron Johnson ? Le sénateur Johnson mènera le combat de sa vie pour être réélu en novembre. Ils iront jusqu’au bout pour le faire taire ou le remplacer… alors qu’allons-nous faire s’ils réussissent ? S’il vous plaît, téléphonez aux membres de votre Congrès et aux sénateurs (les deux partis) et demandez-leur s’ils ont pris la peine de regarder cette présentation de 5 heures. Si leur réponse est NON, c’est inacceptable ! Et si l’un des membres de leur famille devenait la proie des tactiques malsaines utilisées par ceux en qui nous sommes censés avoir confiance, nos propres agences de santé ! Nous ne pouvons même pas faire confiance à nos propres médecins qui refusent d’admettre qu’ils ne veulent pas risquer de perdre leur licence plutôt que de prendre position. Apparemment, ils sont plus à l’aise de perdre la vie de leur patient. Je n’ai jamais vu quelque chose d’aussi malade que ce à quoi nous assistons ici aux États-Unis en 2022 ! »

Leave a Comment

Force et Puissance