Attendez avant de faire injecter vos enfants

(ajout 18/10/2020 – On a fait ce site pour mettre en garde mais bon, vu qu’on est pour le secret médical, on ne peut pas faire de la propagande comme des entités qui n’en veulent plus…mais on aura essayé de faire quelque chose en se disant que c’est mieux que de ne rien faire ! « l’autre » disait si tu penses que l’industrie chimique du médical veut te soigner alors qu’elle fait fortune avec la maladie, il faudrait que tu revoies ta logique. Oups « l’autre » il a souvent des mots qui tuent !)

0ù est passé le principe de précaution ?

Pas facile de faire cet article, il doit être doux tout en étant persuasif. C’est un travail difficile, sur ce sujet qui me fait mal au ventre et à tout mon être depuis l’origine. En liminaire, cela fait 2 ans et demi que j’étudie et fais des recherches sur le SARS. Sur cette problématique et la réponse politique unique, proposée à base de produit à ARNm, qui sont fabriqués à base d’organismes génétiquement modifiés et appelés « vaccins ». J’ai toujours été intéressé par les sujets médicaux. Ce qui est paradoxal, c’est de se sentir obligé de se justifier car on va encore me dire que je ne suis pas qualifié ou légitime ou un truc comme ça. De toute façon même ceux hypers qualifiés, reconnus, avec un CV long comme le bras, ne sont pas écoutés, sont diabolisés, punis exclus, menacés de mort ou étiquetés comme atteint de comment ils disent… je vais résumer en traités de complotomanie..

Au vu des nombreux effets secondaires qui remontent sur les sites officiels (voir les liens ci-dessous). Ces derniers sont minorés car beaucoup de personnes ne pensent pas, dans la douleur ou la souffrance, à en faire part. De plus il y a un fort retard dans le traitement des données. De nos jours il faut des données pour faire des statistiques, car le simple bon sens, l’analyse, la logique, le ressenti, n’auraient plus de valeur. Alors je me base aussi sur les retours des personnes « vaccinées » et la fermeture systématique sur facebook et tous les outils gérés par Google dès que ce sujet est abordé. Cela s’appelle de la censure de la part de ces sociétés qui sont plus riches que les Etats.

Il est concevable que chacun soit pris par le quotidien, travailler, payer ses factures, jardiner, faire le ménage, regarder la TV, avoir des loisirs, s’occuper de l’éducation des enfants. Certains sont dans la survie car l’argent est difficile à gagner et capté par quelques uns. Nous n’avons pas beaucoup de temps. C’est pourquoi je tente cette synthèse car la situation est grave dès lors qu’ils veulent imposer, par le chantage, l’injection de ces produits expérimentaux, aux enfants. En Israël, qui sert de modèle comme aussi le Canada, dès l’âge de 3 ans (lien).

Bien réfléchir et s’informer

Prenez un peu de temps, s’il vous plait. Prenez le temps du recul et de l’analyse car cela concerne l’avenir de vos enfants.

Ecoutez d’autres voies, lisez d’autres sources. Je vais en mettre autant que possible. essayez,cette fois seulement, si vous voulez de changer de lunettes, de porter un autre regard sur les événements, de sortir des étiquettes, des classements en catégories de personnes, droite, gauche, extrême droite, passe pas de passe, discrimination etc de cela on s’en fiche, ce n’est pas le sujet. Le sujet c’est l’intégrité physique des ENFANTS et de la préserver. Peu importe d’avoir raison ou tort, de s’être trompé, d’avoir été trompé, d’avoir un problème d’égo ou de fierté, d’orgueil ou quoique ce soit. Cela va bien au delà de ça. Il s’agit d’être des parents responsables, pleinement informés. Ce n’est pas un mot joli à dire mais, vu les événements, il faut rappeler que les enfants mineurs, appartiennent à leurs parents. Personne, ne peut les prendre de force et que le devoir des parents c’est protéger les enfants « quoi qu’il en coûte ».

Il y a vraiment beaucoup de décès et d’effets secondaires qui sont minorés car il est difficile de faire une déclaration surtout sous le coup de l’émotion.

Liens organismes officiels

ANSM

Remontée des effets secondaires, pas facile à trouver sur leur site alors que cela devrait être en UNE !!! ICI

Exemple effets indésirables Pfizer fiche

AMM conditionnelle (attention aux dates, les labos ont ils renouvelé la demande car c’est 6 mois une AMM cond)

CDC (USA)

Accès CDC http://wonder.cdc.gov/vaers.html validez la case : I agree Allez à l’onglet : Report tapez ID : 1166062-1 validez : Event details

Articles de presse subventionnée

Demande de Pfizer « Covid-19: Pfizer va demander une autorisation de son vaccin pour les enfants de 2 à 11 ans dès septembre »

Commentaire d’un lecteur  » ASTIAT le 05/05/2021 à 11:29

« Que ne proposerait-on pas pour « vendre du vaccin ». Élargir la cible de clientèle pour maximiser les profits est une démarche somme toute naturelle dans le Business…Sauf que là, nous touchons au périmètre sacré de la santé et de la vie…
1/ Pourquoi vacciner contre le Sars-Cov-2 une population qui n’est en rien affectée par ce virus ?
Il suffit de consulter les chiffres de létalité par tranche d’âge pour s’en convaincre…
2/ Sur le plan de l’éthique et, au delà, celui du fameux « Bénéfice/Risque » : Comment peut-on accepter l’idée d’inoculer une substance toujours en cours de test « Phase 3 » (AMM Conditionnelle de l’ANSM) à des enfants et des jeunes ?
Pour rappel, les effets secondaires constatés pour ces vaccins ARNm (Consulter les données des sites de pharmacovigilance) indiquent clairement un nombre d’effets indésirables à court terme dont le taux est très supérieur à celui constaté pour des vaccins traditionnels (en particulier anti-grippal).
Mais au delà de cela, pour le moyen et le long terme, les effets sont totalement inconnus pour le moment avec toutefois de la part de Généticiens et Virologues (dénués de conflits d’intérêts) des alertes sur de possibles risques graves (lire en particulier les avertissements du Pr. Velot ou ceux de la Généticienne Henrion-Caude).
Les parents de ces jeunes devraient bien réfléchir avant de laisser vacciner leurs enfants, car ils pourraient eux-mêmes encourir un risque de responsabilité civile et pénale en cas de problèmes futurs… »

Témoignages

« Céline Caron, une enseignante narbonnaise, mère de trois enfants a vu son fils partir en réanimation, 4 jours après la 1re injection du vaccin Pfizer. Le jeune de 18 ans a été victime d’une myocardite ».  

Recensement effets indésirables vaccin covid au Québec

« Veronica Michelle CV  · Juste pour vous dire et m’exprimer, par error et peur de pas être payer à mon travail, je me suis vacciner la premier dose, il y as 2 mois. Cette semaine sa fait 2 x à l’urgence, manque de respiration, gros mots de tête, étourdissement, engourdissement des mollets et avant bras.je le regrette bcp. Maintenant encore dans mon lit. Plusieurs test et ils on rien trouver à date. Encore de gros mots de tête et étourdissement et engourdissent aujourd’hui. C’est sure que c’est NON à aucun autre vaccine. J’ai étais toujours qlqn en bonne santé. NON AU VACCINE. Ne commet pas le mêne erreur que moi 😔« 

« Nora LinaInes    · Bonjour tous le monde . Alors voilà j’ai eu ma première dose pfizer le 5 août , pas de douleur particulière les premières heures…puis d’un coup le bras puis les courbatures puis la fatigue …jusqu’à là je me dis que c’est normal… on est à 10jours après la vaccination et je sors des urgences… douleur dans les jambes insupportables depuis 3 jours , palpitations, articulation des mains douloureuses fatigue extrême…bref je suis pas en forme du tout . J’ai 34 ans et suis en parfaite santé ,le médecin qui m’a reçu me dit sans hésitation oui madame c’est le vaccin !!! Et je fais quoi avec ça moi!!!???? Je suis tellement dégoûté car il y a encore 1 semaine j’étais dans l’obligation vaccinal et j’apprends il y a 48h que finalement le personnel des crèches n’est plus obligé…. Si j’avais su… »

 

Sacha Sachenka-paoli Bonjour à tous je me suis fait vacciner le 21 juillet première dose pfizer j’ai 34 ans et une excellente santé le 4 août soit 13 jours plus tard au travaille je suis commençante en montagne je fait un malaise devant mes clients fourmillent dans le bras trouble de la vision problème d’élocution je téléphone tan bien que mal à ma maman pour venir me remplacer elle viens avec deux locataires en vacances chez nous Médecin neurologue sur Aix qui me font tout ce qu’il faut pour déterminer ce que j’ai et apparamment un mini avc soit un ait je part donc avec les pompiers la crise passe pendant le trajet jusqu’à l’hôpital qui ce situe a 1h15 de mon village tout les examens effectués prise de sang scanner ras je rentre chez moi ma généraliste me prescrit une lettre pour voir un cardiologue le délai de consultation 1 mois , le 11 août nouveau malaise au travail je rappelle le médecin urgentiste de l’hôpital qui me dis faut faire un irm je vous passe le temps de délais d’attente… enfin voila que aujourd’hui je reçois un appel du chu Nice qui me demande les résultats de mon hospitalisation car il recense les effets secondaire du vaccin avec signalement et j’avais vu un poste ici d’une infirmière du chu Nice qui avait posté 37 personnes aillant eu des ait avc du coup je pose la question à la personne au bout du fil qui me dis on a largement dépassé les 37 cas et toute génération ! Voilà pour moi du coup je me lève tout les jours en me demandant quand es ce que je vais finir paralysé voir décéder… »

Blandine Mamecier 1ere injection Pfizer le 27/7.début de paralysie faciale péripherique 5h après qui s’est totalement installée 12h après. Aux urgences on me dit c’est viral. Bilan sanguin OK. Scanner OK. Et surtout l’interne me dit de faire la 2me injection,que ça sauve des vies. Une semaine après l’orl me dit que j’ai du avoir un virus à l’oreille. J’ai fait un signalement pharmacovigilance. Cela fait 17 j que je suis en arrêt. Séances de kiné et pas d’amélioration encore. Et en plus je n’ai pas eu mes règles. Retard de plus de 15j.Alors la 2me dose du 17/8 je laisse ma place et je ne la ferais jamais.

Françoise Alexis  « Bonjour, Je relate les faits tels que je les ai vécus. 3 août 2021 je cède au chantage affectif de mes proches et , en parfaite santé, je vais au centre de vaccinations près de chez moi. Pas de choix c’est le Janssen unidose.

De retour à la maison juste des vertiges et pas d’appétit.

Par contre dès la nuit tombée :

40 de fièvre

Migraines

Vertiges

Arythmie cardiaque

Sueurs froides

Nausées

Malgré la fièvre je grelotte, deux pulls, deux couettes, je tremble à en avoir mal aux dents tant celles-ci s’entrechoquent, tremblement impossible à maîtriser. Appel à mon médecin il ose me dire que c’est normal. Je précise qu’ayant eu le Covid fin octobre et ayant été hospitalisée en urgence fin novembre pour une embolie pulmonaire bilatérale aigue, thrombose grave à ma jambe droite, atteinte au ventricule droit il paraît que je n’aurais pas dû survivre, je suis donc très prudente à l’égard de ce « vaccin ». Les effets secondaires de l’injection étant , entre autres, des problèmes de caillots je prends donc en préventif et pour plusieurs semaines de la Cardioaspirine. A ce jour c’est probablement ce qui m’a « sauvée ». Ce 14 août j’ai toujours des vertiges, migraines, nausées et points au cœur.

C’est normal osent-ils dire. Une chose est absolument certaine PLUS JAMAIS. »

« Quentin,18 ans, scolarisé en BTS à Narbonne se remet de sa myocardite, une inflammation du muscle cardiaque. Il a regagné le foyer familial après son hospitalisation mais ne sait pas s’il aura des séquelles. » L’indépendant

Bon il y en a des centaines d’autres.

Vidéos

Rentrée scolaire ?

Des enfants scannés comme des produits, des marchandises.

Fauci : « Nous constatons que les personnes vaccinées, peuvent être asymptomatiques ou symptomatiques. Une fois infectées, elles peuvent propager l’infection. »

Dr. Peter McCullough – un professeur de médecine américain. Il est actuellement vice-chef de médecine interne à la Baylor University Medical Center à Dallas au Texas ainsi que professeur principal en médecine interne à l’Université A&M du Texas Health Sciences Center. Mettre fin à la pandémie en 5 points


1-Le virus ne se propage pas de manière asymptomatique. 2- On ne doit jamais tester les personnes asymptomatiques. 3- L’immunité naturelle est robuste, complète et durable. 4- Le COVID-19 est facilement traitable à domicile. 5- Les vaccins actuels sont obsolètes, peu sûrs et impropres à l’usage humain.

Leave a Comment

Force et Puissance