Analyse « vaccin » ARNm covid

Le site du Dr Robert Young est censuré quand il est partagé sur facebook. Pourquoi ? il n’est pas autorisé de s’interroger et d’analyser ? C’est pourtant le doute qui permet aux connaissances d’avancer. Si toute recherche indépendante est interdite de débats et de partages, alors certainement cela entretien le doute, qu’il peut y avoir des choses de cachées. Pourquoi ce manque de transparence ? Pourquoi faudrait-il avoir une confiance aveugle en des entreprises qui ont déjà été condamnées à des milliards de dollars de dommages versées concernant les antidouleurs opiacés par exemple ?

Le travail du Dr R. Young attire l’attention et pose la question du pourquoi d’autres analyses et examens approfondis ne sont pas réalisés sur ces produits expérimentaux censés protéger de la maladie appelée covid-19 alors qu’ils sont nouveaux et fabriqués à une échelle jamais vue de milliards de doses, à coups de milliards d’€.

Il y a étonnament des images qui ressemblent fortement au Trypanosoma. Le Dr Young indique, que pour lui, il s’agit bien du parasite. Cette découverte mérite que d’autres se penchent sur ce sujet. Pourquoi ce n’est pas fait ?

« Trypanosoma cruzi parasite of which several variants are lethal and is one of many causes of acquired immune deficiency syndrome or AIDS » . Trypanosoma cruzi parasite dont plusieurs variantes sont mortelles et est l’une des nombreuses causes du syndrome d’immunodéficience acquise ou SIDA »

Nous savons que ce type de parasite peut aussi provoquer la maladie de Chagas : « Après une phase aiguë suivant l’infection, la maladie évolue vers la chronicité chez plus d’un tiers des personnes infectées. La phase chronique apparaît après 10 à 20 ans d’infection « silencieuse ». Des lésions irréversibles peuvent toucher le cœur, l’œsophage, le colon, et le système nerveux périphérique : 30% des personnes infectées souffrent de symptômes cardiaques (cardiopathies chroniques), qui peuvent conduire à la mort subite. Environ 10% des individus sont atteints de lésions chroniques de l’appareil digestif et 3% des personnes infectées ont des atteintes du système nerveux périphérique (troubles neurologiques). » https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/maladie-chagas.

Il nous est également indiqué que ces produits contiendraient de l’oxyde de graphène. C’est une affirmation qui revient de manière récurrente et qui est balayée d’un revers de la main en étant étiquetée comme fakes news. Pourtant c’est un sujet à approfondir, car cette technologie est fréquemment abordée au sujet de nouveaux traitements médicaux. Ce n’est pas du tout des élucubrations mais bien un sujet très sérieux. Nous consacrons un article au sujet de l’oxyde de graphène, qui est présenté comme un matériaux d’avenir et qui est bien présent dans certains brevets de « vaccins » (dont un en Chine). Traduction du brevet : « L’invention appartient au domaine des nanomatériaux et de la biomédecine, et concerne un vaccin, en particulier, le développement d’un nano‑vaccin recombinant nucléaire pour le coronavirus NCOV 2019. L’invention comprend également un procédé de préparation du vaccin et son application à l’expérimentation animale. Le nouveau vaccin contre le corona contient de l’oxyde de graphène, de la carnosine, du CpG et du nouveau virus de la couronne RBD ; il se lie à la carnosine, au CpG et au nouveau virus de la couronne RBD sur le squelette de l’oxyde de graphène; la séquence codante du CpG est illustrée dans la SEQ ID NO 1; le nouveau virus de la couronne RBD fait référence à la nouvelle région de liaison des récepteurs de la protéine coronavirus peut produire des anticorps spécifiques à la RBD à haute valence chez la souris, ce qui fournit un soutien solide pour la prévention et le traitement du nouveau coronavirus. »

Brevet : CN112220919A
Date d’annonce de la demande 2021.01.15
Numéro de demande 2020110313671
Date d’application 2020.09.27
Centre National de Recherche en Ingénierie de Shanghai pour les Nanotechnologies et les Applications Co., Ltd. Adresse 201109 No. 468 route de Jianchuan, secteur de Minhang, Changhaï
Inventeur Cui Daxiang; Gao Gao; Liang Hui; Tian Jing; Li Xueling; Shen Qi
Int. Cl. A61K39/215 (2006.01) I; A61K39/39 (2006.01) I; A61K39/385 (2006.01) I; A61P31/14 (2006.01) I; C07K14/165 (2006.01) I; C07K17/14 (2006.01) I Agence de brevets Shanghai East Asia Patent and Trademark Agency Co., Ltd. 31208 Agent Dong Mei

https://www.drrobertyoung.com/post/transmission-electron-microscopy-reveals-graphene-oxide-in-cov-19-vaccines?fbclid=IwAR2Mh4zkBxO4SDzgPrLo9tl79Qtpfr09w9sv_X5FBQnHbG0OAq6z45LyRQM

Une autre analyse apporte des résultats similaires.

Le Dr. r John B Drop a partagé les résultats d’une analyse de deux échantillons de flacons Comirnaty (Pfizer/BioNTEch, BNT162), qui soulève elle aussi des questions.

Conclusions : Le vaxx Pfizer-BioNTech contient des particules et des objets de différentes tailles, formes et propriétés de réfraction de la lumière

– Des agrégats complexes et la cristallisation de ces particules et objets ont été trouvés

– La nature (propriétés chimiques, composition élémentaire) de ces particules et objets est inconnue

– Une interprétation attentive de ces images est requiseLes objets pourraient simplement être les ingrédients du vaccin – ou des contaminants –

Il est urgent d’approfondir l’enquête sur les ingrédients et la pureté des produits à ARNm proposés.

https://mobile.twitter.com/i/web/status/1444639912880443396?fbclid=IwAR0yWE7JwQTgrU91qJVaKUipJb9SxeXpqZSo8bZ9yDgiieciXXd3TVTrLB4

Constatation aussi dans les produits moderna et JJ !

Des choses qu’on a du mal à croire, tellement c’est horrible, on se retranche dans le déni. Une hydre apparemment…Horrible.

Vidéo avec le Dr. Carrie Madej

https://rumble.com/vp0ue9-la-dr.madej-dvoile-la-dcouverte-dtranges-cratures-contenues-dans-les-fioles.html?fbclid=IwAR223u9HwEBiS7VoVJLPm9RQpWzMLq94i_WKQUoHyDJ5DNnijVqdDfXHHS4

Dr Franc Zalewski en Pologne et Dr Carrie Madej aux USA ont tous les deux observé un organisme parasitaire dans les vaccins à ARNm, surnommé respectivement “La Chose” et “Hydra Vulgaris”.

Photos fournies par le Dr. Carrie Madej :

Hydre ?

https://oppressed.news/2021/10/news/coronavirus/hydra-vulgaris-a-living-parasite-inside-the-moderna-vaccine/

Ajout 31/01/2022

1/02/2021

à suivre…quand il y aura d’autres analyses.

Leave a Comment